6 mois après, présidentielles, que sont-ils devenus ?

 

 

Ahhhhh, ah ça, c’est qu’on en a bouffé de la Présidentielle 2017, digne d’une équipe de champions du monde, avec leurs troupes partisanes juste derrière, des révélations à qui mieux mieux, des Pénélope gate, des Poutou en pull un soir de débat, du grand oral façon hôpital Ste Anne pour la dégénérée de Le Pen, du déchirement entre cons sur les réseaux sociaux, des pertes d’amis par dizaines sur Facebook, du Twitter qui s’emballe, de la surprise, de la vente finale de Solferino, du beuglement façon Lassalle, du mais qu’est-ce qu’on attend pour foutre le feu, et puis un mec de même pas 40 ans qui gagne…l’été qui arrive, hop terminé.

Mais en fait, six mois plus tard, que sont-ils devenus ? Bah oui quoi, y’a eu du petit bois, de la brindille qui pète, de l’évangélisme à foison, mais eux, oui eux…les 11 là, aujourd’hui, font quoi les bougres ? Allons-y pour des supputations fofolles si vous le voulez bien ! Vous voulez bien ? Coooolllll ! Smiley cœur !

 

  • Jean-Luc MÉLENCHON : Reconverti dans le spectacle de rue et après le succès de sa pièce « Tous à l’échafaud en les pendant par les testiboules », Jean-Luc ne sait plus s’il est encore lui-même ou devenu l’acteur de ladite pièce. Déjà plongé dans l’écriture de son téléfilm X « Insoumis deux soumis trois soumis Katsumi », il a refusé de répondre à nos questions.

 

  • Philippe POUTOU : A ouvert un Kiabi, a proposé ses services comme model T-shirt Sportwear chez Baboo , a vendu 122 exemplaires de son livre « Moi et mes camarades, ou comment faire le sniper à la télé », a changé de coiffeur.

 

  • Jacques CHEMINADE : Travesti désormais réputé dans la discothèque « Le Mars Attack », il a remercié ses 8 électeurs avec l’envoi d’un porte-clés complotiste « Cheminade, nous, nous savons ! », et se prépare déjà pour la présidentielle de 2022 en écrivant son programme intitulé « Ce n’est pas parce que je suis fou que je n’ai pas quelque chose à dire » !

 

  • Nicolas DUPONT-AIGNAN : Suite à son mariage d’entre deux tours avec la folle, avec le succès que l’on connait, Nicolas multiplie les projets punks ! Tatouage de l’intégrale de la préface de Mein Kampf sur les fesses, 38 Ricard par jour pour oublier sa bévue, organisation de la première Coupe du Monde de « Cochon qui rit » dans l’Essonne, Nico est en mode déglingo.

 

  • Marine LE PEN : « Quoi comment ça j’suis passée pour le double féminin de Francis Haulme lors du débat ?!? Tout ça c’est de la faute de Philipot ! », et hop-là, tour de passe-passe, karcher interne, nettoyage de Philippot, renvoi du FN de tous ceux qui portent le prénom Florian ou Philippe ou Poh, donc tous les adorateurs de Teletubbies, pour les huit générations à venir.

 

  • Emmanuel MACRON : S’est installé dans un nouvel appartement dans le 8ème arrondissement de Paris, voyage beaucoup, a été en classe découverte à l’ONU avec son école, a créé un club d’astrologie pour découvrir les méandres de Jupiter.

 

  • Benoît HAMON : A formé un groupe Rock, The Universal Revenus, avec ses potes de promo ; a mis en vente le manuscrit de son discours de soir de 1er tour sur e-bay, en a récolté 3€23, acheté par un certain Lionel J., qui, fort d’une amitié nouvelle, lui a proposé l’asile politique sur l’Ile de Ré.

 

  • Nathalie ARTHAUD : Se faisant désormais appeler Florence, elle a décidé de faire le tour du monde sur voilier rouge marteau faucille monocoque appelé « Cé Dlafaute du Patronat » en écoutant du Pierre Bachelet nuit et jour.

 

  • Jean LASSALLE : Nous nous sommes procurés un extrait de ses mémoires de campagne, le voici « Grum poulou lououo lou plum plum voilà krinuf krinuf ploum ploum rhuuuuu errrrrr combadriote et errrrrr combadriote, euhhhhhh ummm a soif ummmm que errrr combadriote ». Déchirant de vérité.

 

  • François ASSELINEAU : Encore persuadé que l’élection n’a pas eu lieu, il continu de tenir des meetings tous les soirs devant des foules allant de 1 à 7 personnes, dont la profession, ou à défaut le hobbie, reste colleur d’affiche sur autoroute. Il prépare également un enregistrement studio de son tube « Frexit moi là où je pense j’suis pas ta sœur » issu de son recueil « L’article 22 de l’UE est une belle salope ».

 

  • François FILLON : Domicilié officiellement aux Bahamas dans un modeste appartement de 2560 m² avec vue sur le Panama, il vient de lancer une start-up de recherche d’emploi parlementaire à travers le monde. Toujours philanthrope, il a décidé de reverser 20% des bénéfices de ladite société à son association humanitaire « Du foie gras pour tous » gérée par ses petits enfants !

 

Ahhhhh, tu sais qu’ils nous manqueraient presque tous ceux là ! Ahhhhhh mes stars, ahhhh mes champions !

Allez j’vous embrasse.

 

Auteur: Romestebanr

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.