Hollywood (wednesday) Nights

DTV. Voilà trois lettres qui pourraient intriguer vos adolescents, les millenials de tout poil et les amateurs de Shannon Tweed.

Qui ça? Une pulpeuse actrice qui savait se déshabiller avec la classe d’un fantasme de routier ukrainien. Une magnifique créature blonde qui n’avait pas peur des gros calibres. La femme de Gene Simmons, le célèbre bassiste de Kiss. Une comédienne avec des nuances de far breton dans le regard. L’héroïne d’un paquet de DTV!

Le Direct To Vidéo. Le film fabriqué pour combler les étagères de vidéo clubs. Là, on a perdu vos adolescents et les millenials mais pas du tout les amateurs de Shannon Tweed! On compte sur vous pour un jour leur raconter les visites de vidéo clubs!

shannon et ses canons

Ce n’est pas le sujet aujourd’hui. Le DTV, ce fut du pain béni pour TF1 qui a réussi à créer l’évenement dans les années 90 avec sa fumeuse deuxième partie de soirée: Hollywood Night!

Un moment particulier sur la première chaine où d’un seul coup s’abattait tout le mauvais goût des thrillers californiens, racoleurs, débiles, complaisants et assez jouissifs par leur médiocrité!

On avait là l’idiotie d’un bon vieux Charles Bronson et le racolage érotique des films du dimanche soir sur M6. Des blondes faisaient l’amour en slip avant de sortir la sulfateuse contre un salaud de démocrate qui a osé avoir une idée progressiste.

Avouez que c’est un super programme. He bien sachez que ca peut se reproduire le mercredi soir sur la TNT grâce à la solide concurrence virile qui agite NRJ 12 (toujours dans les bons coups) et C Star, le mercredi soir.

Alors les vieux, on se calme tout de suite. Il n’y a pas de donzelle au cerveau de moineau qui font cuicui devant le premier crétin à tablettes de chocolat. Ca manque cruellement d’érotisme gratuit.

Mais en matière de mélasse filmique, les deux chaines ont bien le chic pour nous trouver des nanars d’exception qui feraient les beaux jours des vidéo clubs, si ces derniers n’étaient pas devenus des salles de sports ou des boutiques de vapoteuses.

Il y a donc de comédiens qui ne savent plus jouer. On reconnait des vieilles gloires qui ne font plus du tout d’effort. Il y a des acteurs qui doivent payer des impots. Il y a encore des blondes à sauver. Il y a des morales totalement douteuses. Il y a des réalisateurs qui lancent des défis au bon sens du cinéma. Il y a chaque semaine de quoi se souvenir de ce bon vieux Hollywood Night, rendez vous pour cinéphiles totalement détraqués.

Shannon Tweed, je t’embrasse très fort! A bientot sur NRJ 12 ou CStar?




Auteur: Le Z au Top

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.