Balance ton Pawn, stars !

F*** me i’m a Pawn stars vous me dites spontanément, et bien non bande de coquins bande de coquines, bande de malins vas-y Jeannine, vas-y Michel vas-y Jackie, ce soir c’est fête on fait zizi !

Bah toujours pas.

Non, c’est au détour d’un après-midi pluvieux d’un mois d’octobre naissant, un de plus, avec toujours la même question « le mois d’Octobre sert-il réellement à quelque chose ? Si oui alors qui l’a créé ? Si on sait qui alors qu’on m’amène de suite ledit créateur pour que je lui fasse part, au nom de millions de vulgum pecus, de notre mécontentement sur cette idée pourrie, issue à n’en pas douter d’un brainstorming entre mecs à tendance morose du signe pluie battante ascendant dépression burn out » Mais non pas Burnes out, vous insistez dangereusement sur la thématique plus porn que pawn, alors que moi, ange je suis, je vais bel et bien vous parler de Pawn Stars, découvert donc en ce début octobre, alors que oui je sais le truc est diffusé depuis 2009 aux United States de les Etats-unis et depuis finalement vachement longtemps aussi en France trop oulala sur Planète puis D8 puis D17 puis C8 puis Cstar, oui bah moi MONSIEUR j’ai pas que ça à foutre que de regarder la télé, comment ça c’est mon métier, oui un peu, oui bon bah, je me rattrape, donc Pawn Stars !

Pawn stars, émission qui met en scène une famille de gars brocanteurs prêteur sur gage bien loin du cliché de l’antiquaire gay friendly ou gay tout court de nos campagnes françaises, se passe à Las Vegas ; ahhhhhhhh LASSSS VEGASSSS, ses casinos, ses hotels luxes, sa Céline Dion en paillette robe stretch, ses Experts canal historique avec de l’Adn et de la science dedans, son rêve américain à grand coup de roulette et de black jack, ses clips de rap avec des bimbos qui twerkent en maillot fluo rose bum bum bum tam vas-y fais sortir ton boule et tes boobs et jette toi avec un sceau de flotte moussante sur la Cadillac de MC Dentd’Acier ! Cooommmmeeeeeee onnnnnn baby check check booty check.

Je m’égare ? Moi ? hein ? J’vois pas, non, pourquoi ?

Las Vegas, donc, en banlieue sûrement, ça ils ne le disent pas, et dans un grand hangar transmis de père en fils, de fils de venu père à leur propre fils, depuis 4 générations, se jouent tous les actes de Pawn Stars.

Des mecs barbus tatoués fans de mécanique de vieilles bagnoles et de motos, d’objets rares, nourris à la pizza burger à l’huile, qui reçoivent des ricains moyens venus leur vendre façon marchand de tapis des objets divers dont 95% sans aucun intérêt, le tout sur C8, en plein mois d’octobre, un dimanche, avec de la pluie dehors et avec à moitié la crève, autant vous dire que la probabilité du Match bip bip chef on a un adn qui correspond entre ma personne et Pawn Stars, bah c’était aussi près d’être gagné que la probabilité que je sois champion olympique de curling bâton aux JO de Tokyo en 2020…et pourtant…

…l’âge peut-être, le dimanche sûrement, la nostalgie d’une boîte à chaussure planquée sous un lit contenant mille souvenirs et un stylo vieux de 150 ans transmis par mon grand-père gamin (j’invente hein, en fait il m’a juste donné des lingots d’or pour une valeur de 2 157 963€), et bien figurez-vous que ma tronche casquette NY sur la tête, plaid sur les pieds, sofa rouge faisant corps avec moi, a vite fait partir mon frémissant « mais qu’est-ce que c’est encore que cette m**** » pour laisser place au fil des minutes à un « Nonnnnn le mec il vient leur vendre les pompes originales de Marty Mc Fly dans Retour vers le Futur 2 et ça vaut 4000$ !!! » et à un « Quoi, le type se ramène avec des dessins originaux certifiés de Basquiat sur des cartes postales qui auraient été trouvées dans un train que Basquiat aurait paumé lui-même dans ledit train en 1980… » ; au bout de 10 minutes, toujours dans le sofa, toujours casquette NY sur la tête, tu commences à devenir un expert du truc avec prise de partie pour les vendeurs et les acheteurs en fonction des objets et des raretés, tu beugles à demi-mot « non mais l’autre, 250$ pour ce foutu verre en porcelaine du South Caroline tout pourri non mais l’autreeeeee !!!! » et des « Non mais une Coccinelle de 1964 pour 9000€ mais y’a même pas de moteur, mouhahahahahaah »…t’as même envie d’un burger, d’un soda et de te faire des pancakes pour le petit dej du lendemain matin…aie aie aie, ils sont forts des LasVegassiens (si ça se dit !!!).

Voilà comment je me suis mis à regarder 5 épisodes à la suite de Pawn Stars, un dimanche, en octobre, en 2018. Alors du coup je vous balance mon Pawn, stars.

J’vous embrasse.

Auteur: Romestebanr

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.