• Art-scène
  • Cinéma
  • Livres
  • Musique
  • Vu à la télé

Les Autres – Jean-Claude Grumberg – Jean-Louis Benoit – Théâtre l’Épée de Bois

L’hyperréalisme comme alerte Michu, Les Vacances, Rixe, La Vocation sont...

Sulki et Sulku, Jean-Michel Ribes, Rond-Point

  L’immense Jean-Michel Ribes est de retour, à travers les...

Bella Figura, Yasmina Reza, Emmanuelle Devos, Rond Point

  En ce soir de novembre, il aura fallu attendre quelques longues et...

Mon amour fou, Elsa Granat, Théâtre de la cité internationale

La comédienne nous raconte l’histoire folle qu’elle a vécue pendant huit années durant avec un bipolaire. C’est une histoire rythmée de souvenirs hallucinés et d’épisodes trépidants.

Cendrillon, Karine Tabet, Compagnie Nomadesques

Après les succès du Loup est revenu, Le Chat Botté et Tout Molière… ou presque !, la compagnie Les Nomadesques revisite aujourd’hui le célèbre conte de Perrault.

Tout est bon dans le Macron, Théâtre des deux ânes

Les Deux Ânes se mettent en Marche… et le paysage politique qui défile fait bien rire.

F(l)ammes, Ahmed Madani, Maison des métallos

Présenté l’année dernière, le spectacle « F(l)ammes » revient à nouveau à la maison des Métallos jusqu’au 29 octobre. Pleine de vie et d’énergie, dix femmes se succèdent pour se raconter : leurs origines, leurs passions, leurs combats…

Democracy in America, Castellucci, Tocqueville,

Une œuvre qui interroge la naissance de la démocratie américaine, et...

Ex Anima, Zingaro, Bartabas

Une invitation à regarder la “société” des chevaux.

Intramuros, Alexis Michalik, Pépinière Théâtre

Du grand Michalik inspiré, engagé, aux accents de Pagnol et d’Audiard. « La vie c’est être traversé par des émotions, sinon c’est pas la vie. »

Last Call

C’est peut être la première fois que Gerard Butler décide de montrer qu’il a un petit coeur qui bat. Il interprète un requin qui baigne dans un océan d’avares omnubilés par l’argent et les clients. Comme il a tué des méchants par milliers, Gerard Butler, ca ne le dérange pas, le capitalisme dans ce qu’il a de plus caricatural.

Jungle

Un pauvre touriste se perd dans une contrée sauvage au fin fond de l’Amérique de Sud. McLean nous entraine dans une sauvagerie étrange et pas spectaculaire. Revigorante randonnée!

Le Brio

Lutte des classes et alliance improbable entre une vieux réac et une étudiante des banlieues. Le duo fonctionne et le film aussi. Tant mieux!

The Last Girl

Le début ressemblerait presque au film de Romero, Le Jour des Morts Vivants. Des zombies presque plus humains que les méchants militaires et les scientifiques tarés. Au milieu de tout cela il y a une jeune institutrice qui s’occupe d’une classe particulière: elle est composée de jeunes enfants qui sembleraient avoir une conscience malgré leur appétit vorace!

Viral

Car le film s’acharne sur l’american way of life et sur la morne existence qui en découle. Les rapports simples, humains, stéréotypés, se détériorent et virent au cauchemar ou au fantasme paranoïaque. Avec peu de moyens et des bons comédiens (dont le mésestimé Michael Kelly, éternel second ou troisième roôle à Hollywood), le duo de réalisateurs fait du bon boulot.

Madame

C’EST PLEIN D’ARROGANCE A LA FRANÇAISE. MÊME SI CERTAINS PLANS SONT TRAVAILLÉS TEL UN DE VINCI, LE RENDU EST AUSSI FADE QU’UN MALEVITCH. C’EST TELLEMENT MESQUIN ET MECHANT SUR LE SUJET ET SA FACON DE L’ABORDER QUE L’ON OUBLIE QUE C’EST SENSÉ ETRE UNE COMÉDIE JOVIALE, COCASSE AVEC DES QUIPROQUOS MAIS SURTOUT DE LA BIENVEILLANCE, CE QUE TOUT CE FILM N’EST PAS.

Le Sens de la Fete

ALORS C’EST PEUT ETRE UN PEU TROP LONG. C’EST PEUT ETRE LE SUJET QUI M’INTERESSE MOINS MAIS CA RESTE UN TRES BON FILM, BIEN CONSTRUIT ET BIEN JOUÉ. ON PENSE BIEN EVIDEMENT A TOUS LES MARIAGES AUXQUELS ON A PARTICIPÉ ET DU COUP ON COMPREND MIEUX L’ENVERS DU DECOR.

Justice League

Wonder Woman fronce les sourcils. Aquaman fait des bulles dans l’eau. Flash court vite. Cyborg a le tire bouchon en option. Batman fatigue avec tous ses amis aux super pouvoirs. Il n’est pas le seul.

Un jour dans la vie de Billy Lynn

La guerre c’est moche et cette année, on a découvert un troisième film qui en dit long sur les absurdités du Monde qui nous entoure. Avec Ang Lee aux commandes, la critique ne prend pas le dessus sur le cinéma.

Au revoir La haut

Adaptation d’un Goncourt, le nouveau film de Dupontel est un bon film français. Populaire. Drôle. Intelligent.

La femme au serpent, Claude Izner, éditions 10/18

Lorsque Laurence et Liliane, les deux sœurs qui se cachent sous le pseudonyme de Claude Izner, ont décidé de mettre fin aux aventures du libraire Victor Legris, nul doute que leurs lecteurs ont été déçus. Euphrosine, Joseph, Tasha et les autres allaient nous manquer.

Transport

Yves Flank a une écriture si évocatrice qu’il nous fait autant entrer dans la nature la plus charnelle qui soit que dans la recréation d’un certain Paris des années 1940. Il y a notamment un passage sur les cours des immeubles où se concentre la vie en commun, les chanteurs qui viennent pousser leur mélopée. Il y a aussi un personnage de concierge qui fait froid dans le dos.

Robopocalypse

Aujourd’hui il pleut. Il nous semble loin le temps où l’on...

Les vacanciers, Emma Straub, éditions 10/18

Pour la plupart d’entre vous, les vacances sont finies et bien finies. Voici un livre qui vous en rappellera certaines sensations. La chaleur, l’eau, les repas entre amis qui traînent, les apéritifs sur la terrasse à n’en plus finir. Les retrouvailles, chaleureuses ou distantes.

Les fils d’Odin, Harald Gilbers, éditions 10/18

Le style d’Harald Gilbers est fluide, les descriptions si subtiles et précises qu’on vit littéralement ce récit. Les abris anti-aériens paraissent réels : escaliers, odeurs de terre, odeurs de peur, le temps qui passe si lentement.

Derrière la porte, Sarah Waters

Sexe, mensonge et meurtre. Le dernier livre de Sarah Waters nous plonge dans une histoire impossible à lâcher où la tension est palpable de la première à la dernière page.

Ma vie, Lyn Hejinian,  Les presses du réel

Ici le langage est agité, le désordre d’une vie organisé selon une partition musicale expérimentale. En cadence.

Sélection BD: le plein d’actu

C’est pourquoi la bédé s’est intéressée de plus en plus à des sujets d’actualité. Il y a même des bédés qui traduisent l’actualité. Un autre support pour voir les choses autrement. Cela fait du bien. Car la lecture appelle du temps et de la compréhension. Une volonté particulière. Avec des petites bulles et des petits personnages, c’est toujours mieux !

Selection BD: les idées noires

Cette semaine, on fait la tronche. On vient encore de se souvenir du 11 septembre, on a encore évité des attentats, on a revu la tronche des aigris de tout poil nous expliquer leur programme politique. Bref, faisons la gueule! Des lectures peuvent nous aider pour cela!

La Carrière du Mal

Très occupé par la pièce de théâtre Harry Potter et la sortie d’un film dérivé de la saga culte, la Britannique JK Rowling se métamorphose de temps en temps en Robert Galbraith pour nous conter les enquêtes difficiles de Cormoran Strike. Fils de star, ancien militaire, estropié indélicat, gros costaud au coeur tendre, ce détective privé connaît les bas fonds de Londres comme sa poche.

Monolith of phobos

Le foutraque bassiste de Primus rencontre le fils de John Lennon. Dans les vapeurs du psychédélisme ils parviennent à tracer leur route ensemble. Pas mal!

Witness

Après un premier album réussi, le jeune homme de Virginie est tout simplement écoeuré par le racisme de son pays et décide de partir au Mexique pour composer son second effort, dix titres qui dénoncent sans détour la violence faite à la communauté noire. Le blues servait déjà de défouloir pour les noirs dans les années 20: on y entendait toutes leurs peines. C’est ce que fait de nouveau Benjamin Booker avec Witness.

L’un de nous – Albin de la Simone – (Tôt ou tard)

Une jolie ballade automnale et pointilliste L’un de nous est un très...

I am Nice

C’est peut être ça la génération Z: ils ont accès à tout et le digère beaucoup plus rapidement. Sammy Brue est un petit prodige qui arrive à ne pas trop en faire. Il a soigné son look mais il n’oublie surtout pas de défendre des petites chansons délicates et agréables.

Cry Cry Cry

En plus de cela, l’élection du président orange Donald Trump les met en colère: ils se fachent tout rouge et cela nourrit ce retour de Wolf Parade. Bizarrement cela stimule leurs mélodies. En apparence, les Montréalais produisent une pop sautillante appuyée sur la new wave.

Utopia

Bjork est à la pop ce que Isaac Asimov est au nouveau roman! L’extraterrestre revient d’un nouveau monde plutot séduisant pour ce neuvième album.

Who Built the Moon

Le beau cadeau du Père Noel

As you were

Bien entendu, cela ressemble beaucoup à Oasis. Le cadet est moins aventurier que le grand frère. Il y a toujours cette obsession pour les années 60 et spécialement les Beatles. Le narcissisme subsite mais inspire des refrains finement arrangés. Bonne surprise!

Thor Ragnarok

Grosse bouillie quadricolor, le dernier Marvel a surpris par son humour et...

Scream above the sounds

Les stereophonics sont toujours là mais ne sont plus très vaillants. Leur résistance mérite tout de même le respect!

Après ton black Friday, c’était comment ton Thanks Giving ?

  Hi guys ! Alors comme ça on aime s’américaniser mes ptits...

Le meilleur relooking de quiche et bienvenue dans mon slip !

Oui ! O grand oui, tout le monde peut désormais avoir sa chance de passer...

Higgins is dead, nos 80’s sont sur la Selleck

J’étais parti mais alors franchement lancé, comme un dératé à six...

6 mois après, présidentielles, que sont-ils devenus ?

Nous nous sommes procurés un extrait des mémoires de campagne de Jean LASSALLE : « Grum poulou lououo lou plum plum voilà krinuf krinuf ploum ploum rhuuuuu errrrrr combadriote et errrrrr combadriote, euhhhhhh ummm a soif ummmm que errrr combadriote ». Déchirant de vérité.

10 bonnes raisons de participer à Koh-lanta

Séquestré par des adoratrices de mon corps et de ma plume depuis plus de...

Hugh Hefner, bye bye Monsieur Lapin

Ce matin, un cancer a tué un lapin, oui, c’était un lapin qui, c’était un lapin qui, ce matin, un cancer a tué un lapin, c’était un lapin qui, aimait le zizi !

Anne-Sophie Lapix nue !!!

il va nous la mettre à oilp la Anne-Sophie, vas-y qu’on va tomber dans du Jackie et Michel made in service public

Franck Underwood et moi

oui je spoile, fallait pas lire et puis c’est tout

La vie secrète des chats, Super Félin Nanny…Episode 2-2

j’ai teasé, teasé éééé, féline, pour qu’elle revienne

La vie secrète des chats, Super Félin Nanny…Episode 1/2

AHhhhhhhh, vous m’avez manqué mes petits chatons, j’ai profité de mon été espagnol pour m’aiguiser mes griffes, affuter mes petites papattes, me faire dorer le poil et même si je me suis mis au Yoga, non, je n’arrive toujours pas m’auto lécher les chevilles pour vernir ma peau légèrement halée.
Vous me voyez venir, oui, nous allons parler animaux de compagnie en cette première chronique de la saison .

Recent Reviews From All Categories

JE SUIS CHARLIE

http://www.charliehebdo.fr/

Vu à la télé !

advertisement
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.