Nothing feels natural
Jan22

Nothing feels natural

Venu de Washington DC, Priests est encore un (demi) groupe de filles qui veulent faire la révolution. Franchement, chouette alors car elles amènent quelque chose de nouveau et un souffle féminin ce qui ne veut pas dire rose bonbon et niaiseux. Katie Alice Greer est une sacrée hurleuse. En deux chansons on tombe amoureux d’elle.

Read More
L.A. Witch
Jan19

L.A. Witch

Il y a quelque chose de religieux et de sauvage dans LA Witch, sorcières envoutantes et vintage. L’attitude est bonne, tout comme les morceaux de ce premier disque qui ne nous embarquent pas dans une Californie ensoleillée mais dans son inconscient insoumis.

Read More
Dos Tios
Jan18

Dos Tios

C’est donc en vieux loup que Tio Manuel rode désormais dans les prairies, les déserts et tous les décors du cinéma américain. C’est une sorte de caméléon, très à l’aise avec le trésor musical américain. Il descend même dans le sud car il y a une touche latine qui fait toute la différence.

Read More
Le Portrait interdit
Jan16

Le Portrait interdit

Il y a l’élégance. Du début à la fin. Mais il n’y a jamais vraiment l’opposition pourtant proposé par le sujet entre l’Asie et l’Occident. Entre l’émotion et le sentiment. Entre la femme et l’homme. C’est tellement retenu que parfois, il faut l’avouer, il ne se passe plus grand chose.

Read More
Songs of praise
Jan15

Songs of praise

Ils aiment les années 80; cela s’entend mais il est vrai qu’ils empruntent à beaucoup d’illustres ainés sans en avoir l’air. On est époustouflé par le souffle puissant et bien chargé de Steen qui pourrait être un membre de la famille Gallagher: un working class hero dans toute sa splendeur. Shame pourrait avoir toutes les qualités sonores et mythologiques pour être le premier groupe post Brexit pur et dur.

Read More
Wake up Now
Jan13

Wake up Now

Heureusement Mulvey est novice et on veut bien se faire avoir par ses chansons riches effectivement des sons d’ailleurs. Il y a bien cette guitare sèche qu’il partage avec Jack Johnson et tous ces doux illuminés du rock qui veulent un monde meilleur. Il y a bien plus dans ce second effort!

Read More
The Visitor
Jan10

The Visitor

Neil Young est prolixe. Les albums se mutliplient. La création habite le vieux Canadien, malheureux dans l’Amérique de Trump. Un peu de retenue ferait peut être du bien à la qualité de ses nouvelles oeuvres.

Read More
Les heures sombres
Jan09

Les heures sombres

Il faut bien des comédiens exceptionnels pour faire face à un Gary Oldman, qui dépasse l’imitation de l’homme politique. On oublie le maquillage et on devine les failles de cette légende de la politique anglaise à travers une interprétation pleine de truculence.

Read More
Bright
Jan08

Bright

Netflix propose son premier blockbuster. Un nanar qui ne démérite pas en fait!

Read More
On air
Jan07

On air

Juste avant Noel, il ne faut pas s’étonner de cette idée plus lucrative que commerciale. Les dollars sont très importants pour les papys du rock. Ca fait longtemps qu’ils roulent pour cela. On n’arrive même plus à leur en vouloir tellement les rides vont bien à Jagger et compagnie. D’ailleurs On air est une bonne idée!

Read More
Dead Cross
Jan04

Dead Cross

La rythmique speede à fond. Les guitares tronconnent. On n’est pas loin du trash metal. Si vos oreilles sont chastes ne vous approchez pas de ces dix compositions fortes et rapides. Ce n’est pas loin d’être bourrin mais l’influence du chanteur sauve le disque des stéréotypes.

Read More
Songs of Experience
Jan01

Songs of Experience

Rois des stades, Bono et sa bande ne sont plus vraiment dans notre Monde. Bizarrement avec cet album U2 essaie de revenir sur Terre. Une bonne idée?

Read More
Baby Driver
Déc30

Baby Driver

Le héros de Baby Driver entame des courses poursuites avec la police uniquement en écoutant de la musique. Toute sa vie est régie par la musique. Il danse sa vie. Et le choix des musiques est absolument royal. Wright a une ouverture d’esprit incroyable.

Read More
Spécial Noel: Lady Gaga
Déc29
Read More
Spécial Noel: Eartha Kitt
Déc26
Read More
Django
Déc26

Django

Etienne Comar, ambitieux, est allé chercher le barbu Australien Warren Ellis pour nous faire replonger dans le talent fou de Django Reinhardt. Ca fonctionne! Réalisateur du biopic sur le célèbre guitariste, Etienne Commar est un dingue de jazz manouche. Logiquement, pour la musique de son film, il a pris le meilleur. Le trio Rosenberg se charge donc des reprises. C’est irréprochable. Techniquement, la virtuosité nous emporte. C’est bien le minimum. Le plus curieux finalement, c’est la nature du producteur de la BO: Warren Ellis. Australien, complice de Nick Cave, il s’interesse aux musiques de films depuis plusieurs années. Il obtient même un César chez nous pour la bande son du film Mustang. Il aime les objets décalés et pourtant il se révèle assez strict pour Django. C’est impressionnant mais ca ne chavire pas vers quelque chose de différent. Le classicisme prend le dessus. Ce n’est pas désagréable. Au contraire. Il reprend même une oeuvre inachevée du guitariste, sorte de requiem. Mais quand on connait un peu Warren Ellis, on est tout de même un poil déçu. Et le rock alors? Heureusement les Néerlandais Rosenberg Trio font le boulot. On n’a pas le coté vieillot des enregistrements de Reinhardt mais ils s’éclatent dans le répertoire du mentor du jazz. Ca fonctionne, ne vous inquiétez pas. Le disque est parfait pour les soirées d’hiver. Il est feutré et délicat. Son enthousiasme est sympathique jusqu’à un final plus sombre. Reste toujours que l’on aurait un petit peu de folie… et ce n’est pas le cas. Impulse –...

Read More
Chanson d’actu: Noel
Déc25
Read More
Spécial Noel: Fernandel
Déc23
Read More
War of the Planet of the apes
Déc23

War of the Planet of the apes

On ne va pas vous faire le coup du bilan. On va juste profiter des vacances pour parler musiques de films. On commence avec une partition poilue et généreuse!

Read More
Battle of the sexes
Déc22

Battle of the sexes

Heureusement il y a Steve Carell qui s’amuse comme un petit fou et Emma Stone qui joue la combattante avec une conviction rare. Les deux composent un duo impeccable. Cela sauve totalement le film et c’est l’intérêt essentiel du film. Leur jeu est vraiment jubilatoire. C’est l’attraction de Battle of the Sexes

Read More
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.