Intramuros, Alexis Michalik, Pépinière Théâtre
Oct19

Intramuros, Alexis Michalik, Pépinière Théâtre

Du grand Michalik inspiré, engagé, aux accents de Pagnol et d’Audiard. « La vie c’est être traversé par des émotions, sinon c’est pas la vie. »

Read More
Sourds doués, Théâtre Trévise
Oct18

Sourds doués, Théâtre Trévise

Un quatuor bourré d’humour et de souffle !

Read More
Mère Teresa, Catherine Salviat, Lucernaire
Sep28

Mère Teresa, Catherine Salviat, Lucernaire

 Portrait intime d’une femme d’exception, Prix Nobel de la Paix, au service des plus pauvres. Un chemin de Sainteté non sans obstacles surmontés.

Read More
Le dernier jour d’un condamné, William Mesguich, Studio Hébertot
Sep26

Le dernier jour d’un condamné, William Mesguich, Studio Hébertot

Journal intime d’un condamné à mort racontant les six dernières semaines de sa vie. Glaçant.

Read More
Festival 100% Afrique : Génération A, Paris Villette
Avr03

Festival 100% Afrique : Génération A, Paris Villette

Ils se donnent sur scène avec fougue. Tels des bouquetins, ils se battent, se rencontrent, s’accordent Les moments de tension alternent avec les moments d’accalmie où l’on boit le thé. Et vraie valeur ajoutée : le rire !

Read More
Paratonnerres, Didier Girauldon, Marc-Antoine Cyr, Tarmac
Mar26

Paratonnerres, Didier Girauldon, Marc-Antoine Cyr, Tarmac

On repense à l’histoire du malentendu d’Albert Camus où Jan renoue le lien avec la terre natale de sa mère, le Liban, qu’elle a quittée des années auparavant en retournant dans son village natal et plus précisément dans une auberge tenue par un couple et sa fille.

Read More
Et les mistrals gagnants
Fév15

Et les mistrals gagnants

A travers ces cinq enfants, Anne Dauphine Julliand ne met pas en avant sa propre histoire qui nous a bouleversés dans Deux petits pas sur le sable mouillé mais ce qu’elle a retenu de leçon de vie de sa fille. La sagesse, la force de caractère qu’elle lui a transmise, comme la conscience que la santé est bel et bien une chance.

Read More
Les primaires des primates, Théâtre des deux ânes
Jan20

Les primaires des primates, Théâtre des deux ânes

La salle éclate de rire. Même les blagues misogynes font rire. Tout y passe : les impôts, Stéphane Plazza, les vies publiques et privées des ministres, leurs traits animaliers, leurs boulettes, l’alternance. Il y a tellement de quoi rire, il faut dire. Tant la surmédiatisation des hommes et femmes à la tête de l’Etat nous sert des gaffes et absurdes sur un plateau au quotidien.

Read More
 Les Divalala, Femme Femme Femme, théâtre Trévise
Nov25

 Les Divalala, Femme Femme Femme, théâtre Trévise

Vous croyiez la variété française dépassée par les tubes internationaux?

Read More
Une chambre en Inde, théâtre du soleil, Ariane Mnouchkine
Nov22

Une chambre en Inde, théâtre du soleil, Ariane Mnouchkine

Le spectacle prend des airs de Chaplin mais sans toute sa tendresse. Une agitation permanente sur scène agace, les acteurs sur jouent, frôlant les airs de folie.

Read More

Barber Quartet shop, Archipel

Plein d’humour et d’une grande qualité musicale, ce quartet original fait le show. Un vrai régal pour un public barbu ou imberbe de 7 à 77 ans.

Read More
Duo sur Nougaro, les demi-frères, Archipel
Nov07

Duo sur Nougaro, les demi-frères, Archipel

Spectacle d’humour musical autour du grand nom de la variété française jazzy : Claude Nougaro.

Read More

Cabaret Siméon L’amour n’ya qu’ça de vrai, Jean-Pierre Siméon, Essaion

Quel bonheur d’écouter de la poésie en soirée ! Découverte en musique d’un poète d’aujourd’hui.

Read More
Le loup est revenu, compagnie les Nomadesques, Alhambra
Oct05

Le loup est revenu, compagnie les Nomadesques, Alhambra

Le spectacle est autant sur scène que dans la salle. La salle devient lieu de vie, de partage et d’échanges. A voir en famille.

Read More
Edmond, Alexis Michalik, Théâtre du Palais royal
Sep21

Edmond, Alexis Michalik, Théâtre du Palais royal

On voyage, on rêve, on applaudit. Le public est debout. Bravo. Quel talent ! A voir !

Read More
Jacques et Mylène, Gabor Rassov, Maison des Métallos
Juil07

Jacques et Mylène, Gabor Rassov, Maison des Métallos

Un couple bourgeois parodié Barbie et Ken avec l’humour Monty Python. Un peu trop corrosif !

Read More
Bigre, Pierre Guillois, Théâtre Tristan Bernard
Juin09

Bigre, Pierre Guillois, Théâtre Tristan Bernard

Après son triomphe au Théâtre du Rond-Point, Bigre, spectacle burlesque muet revient sur scène pour détendre les esprits bougons. Fous rires assurés !

Read More
Gelsomina, Pierrette Dupoyet, Studio Hébertot
Mai26

Gelsomina, Pierrette Dupoyet, Studio Hébertot

Inspirée de La Strada de Fellini, cette pièce tour de piste emporte dans un tourbillon d’émotions. A voir !

Read More
Anna Karénine, Léon Tolstoï ,Golshifteh Farahani, Gaëtan Vassart, Théâtre de la Tempête
Mai20

Anna Karénine, Léon Tolstoï ,Golshifteh Farahani, Gaëtan Vassart, Théâtre de la Tempête

Splendide interprétation de l’héroïne du roman de Tolstoï par Golshifteh Farahani. Très rarement adapté au théâtre en français, le colossal roman de la grande littérature russe prend une cure de jouvence et de douceur persane sur les planches audacieuses de la Tempête. Anna Karenina est mariée à un haut fonctionnaire avec qui elle a un garçon de six ans. Elle choisit de vivre ouvertement sa passion adultère avec Alexis Vronski, officier, en dépit des menaces de mise au ban de la société. Daria, enceinte jusqu’au cou apprend une nouvelle tromperie de son mari. Et Kitty a son cœur déchiré entre Lévine, jeune idéaliste propriétaire terrien épris d’absolu et Vronsky. Ces trois femmes naviguent entre désir d’émancipation, de bonheur et contraintes sociales et familiales. Et constatent combien un moment d’égarement d’une femme et d’un homme ne déclenche pas les mêmes bouleversements. Dans un décor minimaliste, la mise en scène de Gaëtan Vassart mêle univers originel russe et français. Le côté décalé ne marche pas toujours. Son adaptation apporte cependant des touches d’humour et de modernité bienvenues au texte fleuve de Tolstoï. Golshifteh Farahani est extraordinaire. Elle joue une Anna mélancolique et joyeuse, fragile et puissante, sensuelle et envoutante. L’actrice iranienne éblouit de sa voix chantante et nous révèle des talents de pianiste. Elle impressionne par sa mémoire d’un texte complexe traduit en français. Quand on pense qu’à son arrivée en France il y a huit ans elle ne parlait pas un mot de français… Son interprétation vibrante d’émotion n’est pas sans évoquer son émancipation personnelle des convenances sociales en Iran l’ayant conduit à l’exil. Vivement sa prochaine montée sur les planches entre deux montées des marches. Chapeau l’artiste ! Jusqu’au 12 juin 2016 Théatre de la...

Read More
Siestes acoustiques et littéraires Colibris, Bastien Lallemant, Maison de la Poésie
Avr19

Siestes acoustiques et littéraires Colibris, Bastien Lallemant, Maison de la Poésie

    Poésie et musique aussi engagée qu’enchantée. Le tout, allongé. Un plaisir intense ! A la Maison de la poésie, on n’est pas au bout de ses surprises. Ce dimanche, petits et grands prennent place sur la scène. Devant les instruments, chacun est invité à s’allonger. Oreiller sous la tête, les visages se détendent, les corps s’étirent, les esprits se prélassent. Entre un univers à la Léonard Cohen, des contes créés la veille où l’on croise des loutres, des scarabées et des attachés case, on part loin. Très loin. Dans l’esprit des colibris, la sieste invite à ralentir le rythme, à renouer avec la terre, avec ses sens. On retrouve l’intériorité militante du film documentaire En quête de sens. Marc de la Médadière au micro nous transporte dans une histoire pour reprendre confiance en soi. Dans l’obscurité, les sens sont chamboulés. D’où provient ce son si étrange ? D’une bouche ? D’un instrument de musique ? Nul ne sait, les yeux fermés. La guitare de Seb Martel et le violoncelle de Maëva Le Berre apaisent. Les voix elles-mêmes sont un instrument d’où sortent des mots chantants. Dans une langue simple et élégante : « Le soleil et la lune : Deux astres amoureux se tournant autour depuis si longtemps », l’oreille savoure de douces mélodies. C’est Bastien Lallemant qui est à l’origine de ce réjouissant concept : inviter des spectateurs à s’allonger dans une salle de spectacle faiblement éclairée (coussins fournis !), réunir une poignée de musiciens et d’écrivains et, sans micro ni amplification, offrir un concert tout acoustique. Bastien Lallemant revient cette fois-ci à la Maison de la Poésie pour des siestes « spécial Colibris», mouvement créé en 2007 sous l’impulsion de Pierre Rabhi pour la construction d’une société écologique et humaine. Une expérience d’écoute inédite pendant laquelle certains se sont endormis, tous se sont sentis vivants. Bravo. A quand la prochaine ? Dimanche 17 avril 2016...

Read More
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.