Tunisie, Isère, taxi…Uber ton sang froid !!!
Juin29

Tunisie, Isère, taxi…Uber ton sang froid !!!

  Bon, on va finir cette 10ème saison de « Vu à la TV » sur etat-critique.com by ma gueule et ma plume acide et numérique, un peu comme on a commencé l’année, par des tirs nourris, de la baston, de l’effroi, du bordel de monde qui brule, bref retour à la kamikaze départ ! J’avoue, mes chroniques au fil des mois deviennent beaucoup plus des billets (pas roses ni bleus ni verts car je ne gagne pas une tune à les faire mais je suis sous mécénat de Liliane Betancourt toujours tu m’intéresses) que réellement des chroniques pur jus de télé mais bon, puisque nous sommes inondés de chaines infos et d’infos en chaines de plus en plus déchainées, soyons donc sur le billet pour l’été quitte à nous habiller pour l’hiver ! Bien sûr, j’aurai pu faire, comme il fut un temps, une chronique un peu préparatoire de futurs programmes estivaux, de Fort Boyard au Tour de France en passant par les jokers de l’été (déjà fait) ; faire un revival nostalgique à Intervilles, chalalananana chalananana, Guy je ne vous entends plus, joker bilto et vachette entre deux apéricubes, mais non, pas le cœur à ça. Bien sûr, j’aurai pu faire une chronique mi-musicale, mi-mollette (cette vanne vient de me venir car ma souris vient d’avoir un problème de mollette), mi-tv, mi-caline (oui j’ai acheté des croissants ce matin) et évoquer les tubes et clips de l’été, sorte d’anthologie aux adorateurs de la Lambada et de la Socca Dance, voir de Francky Vincent, quitte à montrer son zizi, après tout c’est l’été, mais non, pas le cœur à ça. En 1989 et 1990, je suis parti en Tunisie avec mes parents, tout juste jeune collégien, j’en ai gardé des photos façon Club Med, des trucs de bord de piscine, une mer limpide, des danses d’été, des droits à se coucher super tard, mes premières odeurs et parfums de souk, d’épices. Je me souviens des mots de mon père dans les rue d’Hammamet « t’as vue, c’est dingue comme les femmes sont libres et jolies, pas de voiles, des jupes, on dirait nos rues de Paris, ça respire la liberté ». Mon père avait connu la Tunisie sous cet angle dès les années 70 et me rappelait à quel point elle contrebalançait avec le franquisme froid, dur et tyrannique de notre Espagne d’origine par ma grand-mère à la même époque. Tunisie, un pays de liberté…en ce mois de juin 2015, un taré fanatique façon Kouachi a tiré dans le tas, sur une plage, a buté, moi et mes parents, les mêmes, ou presque, nous, nous sommes vivants. Pauvre con. Pendant ce temps là, un gars...

Read More
Sol Invictus
Juin29

Sol Invictus

Faith No More essaie toutes les expérimentations. Ca lui vaut une existence chaotique qui semblait se terminer en 1998. Dix ans plus tard, ils se reforment pour quelques concerts. Et puis les revoilà, 18 ans après leur dernier opus pour un nouvel essai qui montre que le groupe a conservé son goût de l’aventure et de quelques folies.

Read More
Villa avec Piscine
Juin29

Villa avec Piscine

Et il faut donc constater que la bêtise, la faiblesse et le désir sont les plus émotions qui habitent les malheureux vacanciers, d’un médecin sans scrupule et aucune compassion à un comédien lubrique et un peu bête. Au fil des pages, l’humour est d’une noirceur quasi déprimante. Herman Koch nous met dans un état assez cafardeux.

Read More
Nous vieillirons Ensemble – Live à La Gaîté Lyrique
Juin27

Nous vieillirons Ensemble – Live à La Gaîté Lyrique

En gros il a une démarche très indépendante comme Fauve ou Saez. Sa sauvagerie et sa vision écorchée de l’existence se canalisent dans une musique sans concession, entre trip primaire et démarche sophistiquée. Le duo guitare batterie est à la mode (et rentable) depuis les White Stripes. Avec Patrice Cartier, Michel Cloup ne joue pas de la production bidouilleuse mais de l’échange des sonorités.

Read More
Editing Citation For Paper
Juin25

Editing Citation For Paper

Quality Essay Modifying Effective Across The Age groups One of the main very much less trendy online wikis cites that essay editing started out within the Gemstone Time. Icon has it that Thog suffered with an issue quite long and complicated . to express but didn’t rather realize how to accomplish it. Transmission was not amazingly refined in a Paleo time. He damaged a few crudely provided signifies on the wall structure this communal cave before the writing stones crumbled beneath his extra fat fingertips and the man grunted in dissatisfaction. Happily, nearby Thak had a more advantageous handle on obtaining thoughts and feelings way down to cave rooms and – Poof! essay editing came to be. It was not till greatly after that paper editing got into staying. Should the China found that their adore words who had for such a long time been very carefully taken on – gasp- prized silk can be a lot less expensively depicted on that aspect that may be pressed away from drenched and mashed papyrus. Which would let the land to export silk, to incredible revenue, and begin them on their own method having been the longer term worldwide superpower. Though it had not been up to different ages in the future that college or university essay editing in fact became in demand. The serenity-tender generation of that seventies viewed school campuses filled up from the brink. Nevertheless the fumes was dense coming from all the pot, eliminating bras and censored training books that no-one could see apparent to ascertain no matter if their essays happen to be in fact-put together or maybe not. But it is while in the manufacturing age, properly across now, that essay editing services have incredibly soared in acclaim. We have advanced significantly, that’s for certain. As we speak, perform have communication competence which were sophisticated and processed text messaging excluded adequate to have Thak weeping with fulfillment. Our paper is required have given path to luxurious equipment that essentially does the task for us. Our surroundings is apparent unless you are reading this article in the uk, L . A ., New York City or Hong Kong and we have a lot to say. But today’s nightmare would be that we inhabit a lively, experience-paced market when time will not be on our team. It’s very difficult to obtain it all conducted. By making use of essay editing services helps us use our time correctly, get anything handled, and get it done perfectly. Ponder of all the means by which that you might greater use your time, and revitalize your chances at receiving the academic...

Read More
Kiddo
Juin25

Kiddo

Sa nationalité suédoise a de quoi susciter votre curiosité. En plus elle est copine avec Lykke Li. Elle a posé pour des magazines et elle a participé a un télé crochet suédois. Mais son deuxième album est tout de même exotique. Il n’est pas révolutionnaire. La jeune femme au regard triste cache une belle inspiration.

Read More
J’vous ai apporté des bonbons, Brel, Saramango, Lucernaire
Juin24

J’vous ai apporté des bonbons, Brel, Saramango, Lucernaire

  Les chansons de Jacques Brel rythment et retracent, ici, l’histoire de trois amis d’enfance : Jef, Pierre et Jacky. A chacun son caractère, ses révoltes, ses peines, ses joies et ses déboires amoureux. (Re)découvrez les grands classiques de Jacques Brel mais aussi les chansons du répertoire moins connues du grand public, mis en scène par Sébastien Saramango, rendant un bel hommage à l’artiste mêlant à la fois, humour et poésie. L’originalité de la mise en scène de J’vous ai apporté des bonbons provient de sa forme : trois personnages issus du répertoire de Jacques Brel, croisant les femmes qui l’ont rendu si populaire : Mathilde, Madeleine et Frida. Trois destins racontés ici à travers les âges, de l’enfance à la vieillesse. Des tranches de vie en chanson, des chansons mises en scène, des textes qui prennent corps et vie le temps d’un délire festif et jouissif. Le public est convié à cette comédie musicale à la fois spectateur, personnage furtif participant le temps d’un instant à une valse ou simple témoin de ce que ressentent et vivent Jef, Pierre et Jacky. L’interactivité de la mise en scène renforce son originalité et ne laisse personne indifférent. Dans un décor intimiste, l’énergie et la passion débordantes des personnages occupent tout l’espace, faisant la part belle aux textes de Brel et au jeu des comédiens. La sobriété et la justesse de l’accompagnement révèle toute la puissance des chansons. Le spectateur ne peut qu’embarquer dans ce tourbillon musical et poétique. Venez découvrir ce trio chantant, vous en serez enchantés !       Jusqu’au 9 août 2015 Au Lucernaire, Paris  Chansons : Jacques Brel Mise en scène : Sébastien Saramango Avec : Sébastien Saramango, Guillaume Fortineau, Jean-Baptiste Schmitt Accompagnement : Clément Simon...

Read More
Contes Italiens
Juin23

Contes Italiens

Commence alors un voyage dans la Toscane ensoleillée, de Pistoia à Montepulciano, dont les palais révèlent parfois furtivement de somptueuses tapisseries et des peintures murales rappelant l’art de Giotto. De nombreuses images évoquent en outre des peintures célèbres, par exemple la belle amante nue de dos prenant la pose de la Vénus au miroir de Velazquez.

Read More
Zombis enquête sur les morts vivants
Juin23

Zombis enquête sur les morts vivants

Médecin légiste, Philippe Charlier se pose des questions d’ordre historique et scientifique sur un sujet très à la mode: le mort vivant. Il a toujours donné son point de vue sur des questions un peu éloignés de sa spécialité néanmoins ce médecin sait écrire et la première chose que l’on apprécie dans son enquête c’est son voyage.

Read More
Beneath the Skin
Juin23

Beneath the Skin

Les trompettes de la gloire ont sonné. Le groupe est peut être un peu plus sourd à l’innovation et l’originalité. Ils se font un disque d’une propreté étonnante et un peu lisse. L’économie de moyens de la première session a laissé la place à une confortable production, supervisé par Rich Costley (Muse, Interpol… tiens tiens Sigur Ros). La prise de risque est nulle mais le résultat n’est pas désagréable.

Read More
Vice Versa
Juin22

Vice Versa

Si le récit est classique, rien ne l’est dans ce dessin animé qui a le grand mérite de ne pas mettre en avant de méchant ou de nemesis cruel. C’est juste une course poursuite dans la tête d’une gamine qui grandit et qui doit enterrer son enfance. Les psys de tout bord vont se régaler avec ce film, “Voyage Fantastique” revu et corrigé pour les plus jeunes.

Read More
In Colour
Juin21

In Colour

Tout le reste de l’album évolue sur des couleurs chaudes et offre des envies de sautiller bêtement. Un peu de house et de trip hop pour rappeler que nous naviguons sur un navire britannique mais il n’y a pas de frontière à sa musique. C’est pop et soul. C’est jazzy. C’est commercial et exigeant. Il y a des cotés loung pour se reposer et des parties plus rapides pour avoir les bras en l’air.

Read More
Comme un Avion
Juin19

Comme un Avion

Certains trouveront peut-être cela un peu facile : oui, les gens qu’il rencontre semblent plus détendus, plus simples. Oui, les gags rapides, clins d’œil aux débuts du burlesque, sont vraiment drôles. Mais cela n’empêche pas les déconvenues, les déceptions, les embûches. Pourtant, plus le film passe, plus Michel « lâche prise ». Certes, la technologie n’est jamais loin :

Read More
La Vie Presque Belle
Juin19

La Vie Presque Belle

Face à des hits de plus en plus synthétiques et impersonnels, Zob’ ose encore une musique fait avec de petits moyens et des envies énormes. Il est à l’industrie française, ce que le théâtre de rue est aux théâtres privées parisiens! Il est une réponse réjouissante à la standardisation du Monde, à la Starbuckisation de la société!

Read More

Casa Grande

La maison est effectivement terrifiante par sa grandeur et son système de sécurité. Elle est le symbole d’un pays qui refuse de voir le problème entre les classes. Dès le premier plan, fixe et long, on a bien compris la démonstration qui hélas va s’étirer sur deux heures.

Read More
Chante chante danse là le Valls Gate, chouette
Juin17

Chante chante danse là le Valls Gate, chouette

Décidément le football est en pleine foforme en ce moment et abreuve nos chaînes infos (si on le dit vite ça fait « chez nympho », j’avais jamais fait gaffe, ça m’étonne de moi…) ! Après le Fifa Gate, où Michel et son orchestre l’UEFA ont crié au loup devant les agissements historiques de Sepp Blatter, voici les gars de l’Europe du foot impliqués dans un Gate pour eux par effet de billard à trois bandes (non, pas Adidas, c’est une expression, ça me fatigue de devoir tout expliquer à chaque chronique, faut que je refasse de la radio moi) avec ce qu’il est désormais courant d’appeler le « Valls Gate ». Pour mémoire, les Forbans avaient anticipé avec leur très fameuse chanson « Chante chante, danse là le Valls Gate, chouette, c’est sympa tu verras, viens, surtout n’oublies pas, prends ton jet république emmènes tes gosses et tais toi ! », maintenant qu’ils chantent dans les meetings du Front Marine Le Bleu de Le Pen, ils ne se refusent rien (je sens que je vais prendre un procès via Maître Collard moi…). Résumons-nous, notre 1er ministre au teint halé et aux cravates façon JP Foucault dans « Qui veut gagner des millions » s’est offert un week-end de printemps un aller-retour Poitiers/Berlin en jet de l’Etat, au frais de la princesse, et les princesses c’est nous, youhouuuu comme on est belleessssss avec nos robes à paillettes. Pourquoi Poitiers ? Non pas pour fêter le 1283ème anniversaire du gain de la bataille anti sarasins de Charles Martel, 1283ème (vous pouvez vérifier si vous voulez…oui le truc date de 732) ça voudrait pas dire grand-chose comme date d’anniv ; mais bel et bien pour participer, en mode on est des cools foufous on met même pas de cravates, au congrès truc rassemblement cambadélisco-progressiste avec tout plein de gens du PS dedans, bref, le congrès du Parti Socialiste qui avait donc lieu à Poitiers. Pourquoi Berlin ? Non pas pour fêter les 61 ans d’Angela qui était partie elle au G7 avec Barak, François, Paul et les autres, encore moins pour passer une soirée spéciale new wave en reprenant en débardeur et en crête tous les titres du groupe du même nom, Berlin, donc (à savoir un seul connu : « take my breath away », B.O de Top Gun !!! Haannnn mais tout s’explique, Top Gun = Avion = Jet = Voyage Poitiers/Berlin) ; mais bel et bien pour aller voir la finale de la Ligguuuueeeee des Champions (je chante hyper bien l’hymne) qui voyait s’affronter le Barça et la Juve (Barcelone contre Turin pour ceux qui ne regardent pas le foot). Oui mais voilà, Poitiers-Berlin, sur 12heures top chrono, même invité par Platoch, en train, c’est pas...

Read More
Small Town Dreams
Juin17

Small Town Dreams

Le rêve des petites villes! Il raconte donc les petites gens qui bossent dur. Ils parlent des héros ordinaires. Ils saluent l’american way of life avec un entrain pas désagréable mais sans grande surprise. On a l’impression de manger dans un fast food. Ce n’est pas très nuancé mais c’est efficace.

Read More

Le Monde de Nathan

Le réalisateur donne à voir le meilleur de chacun. Sur l’inaltérable constat de la solitude moderne, il met de la couleur, de la joie et de l’espérance. Le récit initiatique est douloureux mais il fait naître quelque chose chez chacun des protagonistes de l’histoire. C’est souvent pour tendre vers le meilleur.

Read More
La Religion
Juin16

La Religion

Avec cette épopée chevaleresque dans l’enfer du siège de Malte par l’armée ottomane en 1565, Tom Willocks renoue avec le roman d’aventure (post) médiéval au long souffle. Le premier mérite de Tom Willocks est sans doute d’avoir osé l’aventure d’un genre tombé en désuétude sous cette forme pour muter en un grand bazar baptisé « heroic fantasy » (avec tout ce que la connotation peut avoir de péjorative lorsqu’on évoque des ouvrages mal ficelés, mal traduits et mal édités pour un public adolescent – attardé quelquefois -, peu regardant sur flacon pourvu qu’il ait l’ivresse). Ici, pas de dragon cracheur de feu ou d’elfe magique. Pas de grimoire secret ni de pouvoir surnaturel… Non. Fidèle en cela à la longue tradition du genre, La Religion est d’abord construit sur une page d’histoire bien réelle, abondamment documentée et fidèlement restituée. En 1565, Soliman le Magnifique se mets en tête de prendre Malte, devenue la base arrière des chevaliers de l’ordre chrétien des Hospitaliers depuis qu’il les a chassé, trente ans plus tôt, de l’île de Rhodes. C’est donc une formidable armada composée de centaines de navires qui apparaît en vue des côtes maltaises le 18 mai 1565. Plus de 120 000 hommes en débarquent pour assiéger les forteresses de Saint-Elme et du Borgo qui défendent l’île sous le commandement du Grand maître Jean Parisot de La Valette et de ses 512 chevaliers et 3000 hommes de troupe. Quatre mois et 40 000 morts plus tard, les Ottomans lèveront le siège et rembarqueront dans leurs galères à l’annonce de l’arrivée de renforts chrétiens ! Le second mérite de Tim Willocks est d’avoir offert aux lecteurs passionnés un nouvel héros inoxydable, guerrier intrépide, baroudeur impénitent, traficant à l’occasion, aventurier sans limite, j’ai nommé Mattias Tannhauser. Flanqué de son fidèle Bors de Carlisle, sorte de géant indestructible à la force herculéenne et au cœur « gros comme ça », il habite ce long roman avec un bonheur (de lecteur) rarement égalé. Intrigues religieuses et politiques, aventures épiques et chevaleresques, veuve et orphelin, amours infinies et contrariées, guerres apocalyptiques et chevauchées au long cours, serments et trahisons : rien ne manque à ce pavé qui tient son lecteur en haleine du début à la fin, distillant avec art et talent les suspens et les rebondissements, les joies et les peines, les victoires et les échecs. Jusqu’à l’écriture (la traduction) soignée de l’auteur qui contribue à faire de La Religion, sinon un livre culte ou un texte sacré, au moins un pavé (païen) pesant son poids de plaisir de lecture et porteur de l’espoir de retrouver un jour Mattias Tannhauser dans de nouvelles aventures !...

Read More
Tomorrow will be Beautiful
Juin15

Tomorrow will be Beautiful

Elle nous fait littéralement flotter avec son timbre délicieux qui nous fait aimer la lenteur. Elle nous rappelle bien évidemment les muses du folk comme Joni Mitchell ou Joan Baez. On plonge dans des vapeurs éthérées musicales. Pourtant la légèreté ne tombe pas dans l’anecdotique.

Read More
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.