The Babysitter

Merci Netflix pour ta production de nanars sympathiques qui n’ont plus leur place dans la salles de cinéma. C’est regrettable mais c’est comme ça!

Puisque désormais ce sont les grosses productions qui squattent les grands écrans. Les distributeurs ne veulent meme plus du concept à fort caractère. Parce que là, le décevant McG nous fait rêver avec sa baby sitter qui est aussi dangereuse qu’elle est belle. Hugh Efner a dû quitter notre Monde en découvrant cette amoureuse des enfants à la blondeur incroyable et à la silhouette affolante!

Elle conduit une super bagnole, adore les films de science fiction, et couve un jeune gamin, Cole: brimé à l’école, elle n’a pas peur de prendre sa défense. Tout le monde l’aime. Les parents décident de partir en week end et de confier leur progéniture à la belle blonde. Mais évidemment, trop parfaite, elle va révéler sa véritable nature à Cole…

Et ce dernier va connaitre la fièvre du samedi soir et avoir de sacrées suées. Car la baby-sitter a de l’imagination pour le meurtre et l’hémoglobine. Oeuvre de série B totalement assumée, The Babysitter ne vole pas haut et recycle sans vergogne les films d’horreur des années 80. La tranquille banlieue est donc mise à mal par une blonde féroce face à un gamin futé. C’est totalement idiot mais assez rigolo.

McG est peut être l’un des pires yesmen de la production hollywoodienne. Ses citations sont eighties donc savoureuses. Le film vaut ce que vaut le scénario et rien d’autres. C’est débile mais ca n’a aucune prétention. En période d’Halloween, ce teen movie d’horreur pourra vous aider à passer une bonne soirée, vite oubliée aussi.

Avec Samara Weaving, Judah Lewis, Hana Mae Lee et Bella Thorne – 2017 – Netflix – 1h25

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.