Cinéma

Une année difficile, Toledano & Nakache, Gaumont

Nous vivons des moments difficiles… tout le temps finalement. Alors autant en profiter pour rire de tout cela dans un joyeux bordel bien organisé par les réalisateurs de Hors Normes.

D’ailleurs on vous prévient tout de suite : Hors Normes reste la référence de Toledano et Nakache. Tout y était finement réglé. La quintessence de leur cinéma généreux, social et un peu nunuche aussi, il faut l’avouer.

Une Année Difficile est un film beaucoup plus léger. Le duo semble s’amuser à faire rentrer les codes de Francis Weber dans leur cinéma. Ils se lancent dans les Compères version 2023. Avec Jonathan Cohen et Pio Marmai pour remplacer les indépassables Pierre Richard et Gérard Depardieu. Pourtant les deux comédiens s’amusent comme des petits fous.

Ils sont le vrai plaisir de ce film : le déprimé lessivé et le costaud au cœur tendre. Endettés, leurs personnages sont deux types largués et épuisés par une existence faite de déceptions, d’erreurs et de recours systématiques au crédit.

Attirés par une bière gratuite, ils découvrent le monde du militantisme écologique et rencontre une certaine Cactus qui donne des idées au duo de loosers : il y a des combines à inventer dans ce petit univers…

Les pieds nickelés vont donc se foutre royalement des convictions pour tenter de remonter la pente… Et ils se débrouillent bien pour multiplier les petits trafics rémunérateurs. Les comédiens se régalent et nous aussi par la même occasion.

Le long métrage a une vraie force comique qui emprunte aussi au cinéma italien et social. Une vigueur se dégage du film. Pourtant le scénario, lui, n’est pas à la hauteur. Eric Toledano et Olivier Nakache semblent se reposer sur leur duo à l’écran et attendent sagement des rebondissements totalement prévisibles et parfois assez lâches (peu crédible, le personnage de Mathieu Almaric). On pouvait espérer mieux.

Mais il ne faut pas bouder son plaisir en ces moments pénibles où l’on se fait engueuler par les mauvaises nouvelles et les guerres en tout genre. On rit. C’est déjà beaucoup !

Sortie le 18 octobre 2023
Avec Noémie Merlant, Jonathan Cohen, Pio Marmai et Mathieu Almaric – Gaumont – 1h50

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *