Pang!

Déja azimuté avec son groupe Super Furry Animals, le Gallois Gruff Rhys continue de bidouiller une musique unique en son genre!

C’est l’exemple même de l’électron libre. On ne sait jamais ce que va faire ce drôle de musicien qu’est Gruff Rhys. Depuis des années, il ose des choses farfelus, parfois ratées, souvent réussies. On l’avait laissé avec un grand orchestre lors de son dernier album: il semblait très en forme.

Pour Pang!, son sixième opus en solitaire, il se laisse tenter par une nouvelle expérience. Il semble se tourner vers l’inspiration Graceland. Et si on goutait à l’exotisme de la musique africaine.

Pour l’occasion, il va chercher un producteur sud africain et lui propose des chansons en zulu et en gallois. Un mélange qui fonctionne malgré l’apparente absurdité de Gruff Rhys.

Rough trade – 2019

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.