Cinéma, Enfants, Non classé

Samourai Academy, Mel Brooks, SND

Le titre français est totalement débile. C’est dommage : le film a les qualités et les défauts d’un de ses auteurs. Discret, vieux et toujours aussi malicieux, Mel Brooks apporte son style à ce dessin animé parodique !

Le titre français est totalement débile. C’est dommage : le film a les qualités et les défauts d’un de ses auteurs. Discret, vieux et toujours aussi malicieux, Mel Brooks apporte son style à ce dessin animé parodique !

Ce qui nous donne des blagues crapoteuses et des petits éclats complices avec le spectateur. Producteur et scénariste, l’auteur de Frankenstein Jr a l’air de beaucoup s’amuser dans cette histoire destinée à toucher le public asiatique. Un bon gros dessin animé qui devrait tourner sur toute la planète.

Dans un Japon féodal où les chats règnent, un chien, Hank se voit confier la fonction de samouraï dans un village, Kakamucho. C’est bien entendu une combine d’un puissant chat qui rêve de faire du mal aux plus faibles et devenir le Maître du Monde ou un truc dans le genre. Hank, va se révéler plus à l’aise dans son rôle de justicier, aidé par un vieux chat aigri et un chat sumo.

Et c’est donc parti pour une heure vingt-huit de parodie des films asiatiques et des westerns américains entre chien et chats. Ce n’est pas nouveau mais il est vrai que l’on retrouve avec surprise les coups de coude de Mel Brooks adressés aux spectateurs.

Cela joue donc sur la mise en abime et un goût certain pour la scatologie. Ça va plaire aux petits comme aux plus grands. Le second degré est accompagné de tous les autres degrés ! Faut parfois suivre mais on se laisse prendre au jeu. Malgré une production contrariée car il aura fallu douze ans pour que le film soit fini. Cela se sent de temps en temps : ce n’est pas le budget de Disney mais dans l’ensemble, le rythme compense.

Ce n’est jamais parfait. Comme un film de Mel Brooks. Mais ce n’est pas ridicule non plus. On se laisse avoir et emporter par ses chamailleries. Pardon c’était trop tentant!

SND – 12 octobre 2022 – 1h28

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.