• Art-scène
  • Cinéma
  • Livres
  • Musique
  • Vu à la télé

Roukiata Ouedraogo, Je demande la route

1h30 d’humour, de finesse, de réflexion intelligente sur le monde

Le Maître et Marguerite, Mikhaïl Boulgakov, Igor Mendjisky, la Tempête

Le Maître et Marguerite réjouit et galvanise par son énergie, sa liberté, sa créativité et son humour.

Paroles gelées, Théâtre Gérard Philippe

Quel talent d’adaptation, quelle créativité, quel œil, quelle oreille, quelle liberté théâtrale !

Les Crapauds fous, Théâtre des Béliers parisiens

Le texte de la pièce et sa mise en scène de Melody Mourey sont très réussis avec le talent rare de manier l’humour dans le respect du contexte sombre.

Mon Lou, Guillaume Apollinaire, Christian Pageault, Lucernaire

  En 1914, le grand poète Guillaume Apollinaire fait la connaissance...

Une Chambre en Inde, Théâtre du Soleil, Ariane Mnouchkine,

Un hymne à la force libératoire du théâtre La lumière du jour se...

The Propelled Heart, Alonzo King Lines Ballet, Lisa Fisher, Chaillot

Formidable alliance de la danse et du chant, le chorégraphe Alonzo King et...

1 heure 23’14” et 7 centièmes, Jacques Gamblin, Bastien Lefèvre, Rond-Point

1 heure 23’14” et 7 centièmes est une pièce étonnante, subtile, qui amène progressivement à son propos.

Pursuit of Hapiness, Nature Theater of Oklahoma

Oubliez tout ce que vous connaissez sur le bonheur.

Vampire, vous avez dit vampire?

Vampires vous avez dit vampires?
Série B vous avez dit série B?

Je vais Craquer

Dans la personne aux deux personnes, Auteuil a la tête et le look de Clavier dans Je Vais Craquer. Une référence capillaire so eighties qui doit être vu!

Highlander

En 1986, Highlander casse la baraque et c’est mérité. C’est pourtant le début de la fin pour les principaux artisans de ce film particulier et si typique des eighties!

Piege de cristal

Trente ans! Trente ans que le cinéma d’action hollywoodien a changé!...

Condorman

On en mange du super héros, n’est ce pas? On pourrait voir les...

Tonnerre de feu

John Badham était l’homme de l’année 1983: deux succès au box office. Deux films qui en disent beaucoup sur notre époque, trente ans avant!

Society

Avec sa production de série B, Society n’aurait pas du laisser de grande trace dans l’histoire du cinéma. Les comédiens sont de seconde zone. C’est très marqué. Pourtant c’est un coup porté à la bienséance des années 80. Traumatisant.

Willow

Les Eighties sont de retour pour que vous passiez de chouettes vacances. On vous conseille aujourd’hui la vision du film étrange d’heroic fantasy de Ron Howard et George Lucas!

Le Flic de Beverly Hills 2

Youpi revoilà l’été et nos films so eighties et très stéréotypés: on commence fort avec un vrai film qui doit être réhabilité! Bienvenue au pays des filtres, de la beauferie et des valeurs bizarroïdes de Tony Scott!

My deer hunter dad

Le film se moque de la beauferie américaine autour d’un chasseur très heureux de célèbrer la nature en tirant sur les cerfs du monde entier. Il vit de sa passion et rêve de réaliser un film sur la première mise à mort d’un animal par son fils. Hé oui on peut faire ça dans les forêts américaines et le film va suivre le tournage épique de cette aventure sauvage.

Le jeu de la défense, André Buffard, éditions Plon

je l’ai littéralement dévoré, ce Jeu de la défense. Plus de 400 pages et combien d’heures à m’y plonger…

Arrête avec tes mensonges, Philippe Besson, éditions 10/18

Ils sont rares, ces écrivains français qui parlent d’eux-mêmes sans prétention. Ils sont rares et c’est d’autant plus appréciable. Besson a l’art de nous faire douter. Est-ce tout à fait lui ? Ou est-ce un autre ? L’emploi de la première personne du singulier brouille les pistes. L’utilisation des descriptions physiques (très) proches de son apparence laisse perplexe.

« LES TONDUES », Perrine LE QUERREC, Jacques CAUDA

« Nous sommes métisses / Nous sommes l’épouvante et la puissance / L’utopie et la faille / L’inégalité flagrante vivante souffrante vibrante rayonnante / Nous sommes une bouche le langage – des seins un cœur- des bras l’étreinte – des cuisses la force – des yeux la perception – deux cerveaux l’intelligence – un sexe la vie / Une chevelure / Une femme. »

La femme au serpent, Claude Izner, éditions 10/18

Lorsque Laurence et Liliane, les deux sœurs qui se cachent sous le pseudonyme de Claude Izner, ont décidé de mettre fin aux aventures du libraire Victor Legris, nul doute que leurs lecteurs ont été déçus. Euphrosine, Joseph, Tasha et les autres allaient nous manquer.

Transport

Yves Flank a une écriture si évocatrice qu’il nous fait autant entrer dans la nature la plus charnelle qui soit que dans la recréation d’un certain Paris des années 1940. Il y a notamment un passage sur les cours des immeubles où se concentre la vie en commun, les chanteurs qui viennent pousser leur mélopée. Il y a aussi un personnage de concierge qui fait froid dans le dos.

Robopocalypse

Aujourd’hui il pleut. Il nous semble loin le temps où l’on...

Les vacanciers, Emma Straub, éditions 10/18

Pour la plupart d’entre vous, les vacances sont finies et bien finies. Voici un livre qui vous en rappellera certaines sensations. La chaleur, l’eau, les repas entre amis qui traînent, les apéritifs sur la terrasse à n’en plus finir. Les retrouvailles, chaleureuses ou distantes.

Les fils d’Odin, Harald Gilbers, éditions 10/18

Le style d’Harald Gilbers est fluide, les descriptions si subtiles et précises qu’on vit littéralement ce récit. Les abris anti-aériens paraissent réels : escaliers, odeurs de terre, odeurs de peur, le temps qui passe si lentement.

Derrière la porte, Sarah Waters

Sexe, mensonge et meurtre. Le dernier livre de Sarah Waters nous plonge dans une histoire impossible à lâcher où la tension est palpable de la première à la dernière page.

Ma vie, Lyn Hejinian,  Les presses du réel

Ici le langage est agité, le désordre d’une vie organisé selon une partition musicale expérimentale. En cadence.

Isaac Gracie

Et pourtant il jongle avec les tourments comme Jeff Buckley ou plus récemment Damien Rice. Mais effectivement il a des tics qui viennent des années lointaines: des choeurs féminins et des petits plaisirs bien bien folk.

All that reckoning

Disque d’été: une petite pause sur le bord de la route avec un groupe de canadiens qui s’est fait oublier avant de nous faire une bonne surprise!

Sortie 21

Il a conservé donc cette aspect années 50, ce vieux son vintage et les reverbs comme meilleures amies à des refrains simples et savoureux. Il adapte les paroles en français. Il réadapte le mythe à son esprit franchouillard. Le gars du Nord a des rêves de grands espaces mais connait pas bien ses limites.

From the fires

Robert Plant a d’ailleurs fait remarqué que Greta Van Fleet était son descendant direct. Le lion anglais respecte donc le travail incroyable des musiciens de Frankenmuth dans le Michigan. Les péquenauds ont une oreille attentive sur les années 60 et 70.

Everything Matters

Voyage, voyage!! Si tu veux bronzer sans danger, il faut donc écouter Everything Matters, premier album du beatmaker Clément Bazin. C’est un animal estival: il apprécie les rayons du soleil et les rythmes chaloupés. Il navigue sur l’electro mais avec un gout irréprochable pour la chaleur et l’hédonisme.

Loose Canon

Disque d’été! Pour voyager en France, et trouver cela beau, rien de mieux qu’un album de Divine Comedy, alias Neil Hannon, le plus francophile des Anglais!

An Innocent Man

De la musique pour l’été: voilà ce qu’on vous propose cette période chaude et endiablée. On a même réussi à trouver un disque des années 80 sans synthé pour l’occasion!

Mobilis in Mobile

Disque d’été! On défend aujourd’hui un chef d’oeuvre de la pop à la francaise! Il est mésestimé et doit absolument étre écouter la veille d’un départ!

Full Moon Fever

Album à prendre dans la voiture: aujourd’hui, Full Moon Fever et sa la ligne claire qui a quelque chose de moderne. La joie de vivre sublime les références et le style de Tom Petty, faux candide dans un monde cynique.

Floating Features

Youpi ca y est: les vacances arrivent. On prend la route et on vous propose...

Una Casa del Papel por favor

La question est pourquoi ? Et bien figurez-vous que j’ai la réponse ma brave dame, et oui ! Ahahahahaha, oui j’ai réponse à tout, et vlan dans les dents.

DOG TV : la télé avec du poil et de la queue !

Petit, dans les 80’s, et oui, j’ai connu les 45 tours, le minitel, la...

Paralympiques, les 10 épreuves les plus folles !

Ah bah voilà, ça y est, on va encore crier au loup avec cette chronique,...

Dora l’exploratrice a 18 ans…l’interview exclusive

Mais où était donc passée Dora l’exploratrice, les années passent, on...

Dulcolax, pub au vent

Aujourd’hui parlons bide coincé parlons ça fait trois jours ça commence à m’inquiéter parlons bibelot sur l’étagère des toilettes du rez-de-chaussée à fixer yeux dans les yeux, parlons amour, enfin presque !

Pyoooooongyaaaang, ton décaaalaaage impitoyaaabllleeeee

Aujourd’hui au programme diction, écriture et géographie !

De pluie, de Nutella et donc de crue

Ah bah ça ! Comme si les morts de Johnny et de France Gall ne suffisaient...

Coincoin bless you ou la vie Trump

” après ta belle-mère qu’est-ce que tu détestes le plus, les mexicains ? ok, va pour les mettre derrière un mur”

Chaines info…le stagiaire du jour de l’an

Ahhhh ça oui, il est des vies que l’on ne peut envier, celle d’un SDF...

2017, tagada pouet pouet

Ah bah voilà ça y est, l’année se termine, encore une de bouclée, moi...

Recent Reviews From All Categories

JE SUIS CHARLIE

http://www.charliehebdo.fr/

Vu à la télé !

advertisement
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.