• Art-scène
  • Cinéma
  • Livres
  • Musique
  • Vu à la télé

FELLAG – Bled Runner – Théâtre du Rond-Point

  « Vous avez raté la colonisation, nous avons raté...

NOCE – Jean-Luc Lagarce / Pierre Notte – Théâtre Lucernaire

                Une Noce qui...

Triptyque- Les 7 doigts de la main – Marie Chouinard – Victor Quijada – Marcos Morau

Quand le cirque rencontre la danse contemporaine Circassiens, les artistes...

Les primaires des primates, Théâtre des deux ânes

La salle éclate de rire. Même les blagues misogynes font rire. Tout y passe : les impôts, Stéphane Plazza, les vies publiques et privées des ministres, leurs traits animaliers, leurs boulettes, l’alternance. Il y a tellement de quoi rire, il faut dire. Tant la surmédiatisation des hommes et femmes à la tête de l’Etat nous sert des gaffes et absurdes sur un plateau au quotidien.

Hôtel Feydeau

Drôle, immensément drôle, le roi des quiproquos demeure actuel. Mais n’te promène donc pas toute nue, L’Hôtel du libre-échange, Le système Ribadier : ces histoires de mari cocu, de femme infidèle, de domestiques insolents sont intemporelles.

Drôles de vampires, Richard Demarcy

Comédie musicale rock tout public (à partir de 6 ans)

KARAMAZOV, Dostoïevski, Bellorini, Théâtre Gérard Philippe

Jean Bellorini fait entrer dans l’intimité des personnages grâce à une scénographie particulièrement ingénieuse

Le Relèvement de l’Occident : blancrougenoir – Compagnie De Koe Théâtre de la Bastille

La pièce-fleuve de la compagnie flamande De Koe est un tour de force drôle...

A Cure for life

Comme d’habitude, le cinéaste de Pirates de Caraïbes ne connaît pas vraiment l’ellipse, trop content de nous montrer de belles images, de bien développer son histoire un peu fourre tout et une belle bande son. C’est du beau travail mais qui s’étire comme une vieille peau ridée…

Et les mistrals gagnants

A travers ces cinq enfants, Anne Dauphine Julliand ne met pas en avant sa propre histoire qui nous a bouleversés dans Deux petits pas sur le sable mouillé mais ce qu’elle a retenu de leçon de vie de sa fille. La sagesse, la force de caractère qu’elle lui a transmise, comme la conscience que la santé est bel et bien une chance.

Lego Batman le film

JE NE RETIENDRAIS DONC PAS CE 2EME VOLET C’EST CERTAIN. MALGRES DE BONS MECHANTS COMME LE JOKER, HARLEY QUINN, VOLDEMORT (OUPS J’AI PRONONCER SON NOM !), SORON, DRACULA, …., QUI AURAIENT PU ETRE DE TRES BON ELEMENTS ESSENTIELS MAIS QUI SONT TRES VITE ECLIPSES PAR LA PRESENCE OMNIPRESENTE DE BATMAN, BATMAN ET ENCORE BATMAN!!!

Silence

le film est assez touchant car on le devine à chaque instant personnel. La mise en scène est élégante, impose une certaine douceur alors que l’on découvre des scènes souvent difficiles. Scorsese a mis des années à monter le film et on sent qu’il y met tout son cœur. Difficile de ne pas le reconnaître derrière le personnage du Padre Rodrigues, âme torturée par sa croyance et la réalité.

La La Land

C’EST MIGNON, TRES JOLI, LES ACTEURS SONT VRAIMENT MIS EN VALEUR, C’EST TRES BIEN FILMÉ, MAIS MALGRES LA FANTAISIE, LES SUPERBES MUSIQUES, LES DECORS EDULCORÉS, IL ME MANQUE UN PETIT PEU D’AUDACE ET DE VRAIMENT PAS GRAND CHOSE

Raid Dingue

Une fille de ministre qui profite de la situation de papa… mais Dany Boon n’est il pas le grand auteur clairvoyant des maux de notre société? Faut pas rigoler… enfin si… enfin bref!

L’ascension

UN FEEL GOOD MOVIE INSPIRÉ D’UNE VERITABLE HISTOIRE, OU UNE BELLE LECON DE VIE A LA FRANCAISE, SUR LA PERSEVERANCE, ET L’ENVIE D’ALLER JUSQU’AU BOUT D’UN PROJET SANS AUCUNE BASE, QUI DONNE UNE AMBITION NOUVELLE A DES JEUNES EN DIFFICULTÉ.

Il a déjà tes Yeux

LES PERSONNAGES SONT SUPER BIEN TRAVAILLES, ENTRE L’ASSISTANTE SOCIALE PSYCHORIGIDE QUI VEUT TROP EN FAIRE, LE MEILLEUR AMI COMPLETEMENT ALLUMÉ, ET LA FAMILLE AFRICAINE ULTRA CONSERVATRICE TOUT DE BOUBOU VETU …. TOUT AURAIT PU TOMBER DANS UNE RIBAMBELLE DE CLICHES MAIS IL N’EN N’EST RIEN.

xXx Reactivated

Des filles avec des gros flingues. Des méchants avec des gros flingues. Un héros avec des gros flingues. Une histoire avec de grosses ficelles. A ce niveau là, c’est Fat & Furious

La Grande Muraille

On a de quoi être déconcerté ! Finalement armé d’un solide second degré, tout cela est franchement amusant. Ca ne casse pas des briques (pardon c’est facile) mais on hallucine tellement devant le scénario (écrit par des pointures d’Hollywood) qu’on est happé dans cette bataille avec effets spéciaux indigents et grosses ficelles ringardes.

Derrière la porte, Sarah Waters

Sexe, mensonge et meurtre. Le dernier livre de Sarah Waters nous plonge dans une histoire impossible à lâcher où la tension est palpable de la première à la dernière page.

Ma vie, Lyn Hejinian,  Les presses du réel

Ici le langage est agité, le désordre d’une vie organisé selon une partition musicale expérimentale. En cadence.

Sélection BD: le plein d’actu

C’est pourquoi la bédé s’est intéressée de plus en plus à des sujets d’actualité. Il y a même des bédés qui traduisent l’actualité. Un autre support pour voir les choses autrement. Cela fait du bien. Car la lecture appelle du temps et de la compréhension. Une volonté particulière. Avec des petites bulles et des petits personnages, c’est toujours mieux !

Selection BD: les idées noires

Cette semaine, on fait la tronche. On vient encore de se souvenir du 11 septembre, on a encore évité des attentats, on a revu la tronche des aigris de tout poil nous expliquer leur programme politique. Bref, faisons la gueule! Des lectures peuvent nous aider pour cela!

La Carrière du Mal

Très occupé par la pièce de théâtre Harry Potter et la sortie d’un film dérivé de la saga culte, la Britannique JK Rowling se métamorphose de temps en temps en Robert Galbraith pour nous conter les enquêtes difficiles de Cormoran Strike. Fils de star, ancien militaire, estropié indélicat, gros costaud au coeur tendre, ce détective privé connaît les bas fonds de Londres comme sa poche.

Sélection BD: Les Réac’

Non, non, on ne va pas s’intéresser au climat extrêmement détendu autour du communautarisme, de la peur de l’autre, du burkini et de la rentrée politique délétère. Sérieusement si on ouvre un livre ou une bande dessinée, c’est bien pour fuir ce genre d’horreurs qui s’étalent dans nos journaux.

Sélection BD: les vieux héros

Durant l’été, on a bien glandé. On a bullé pour reprendre le langage des amoureux du 9e art. On va donc revenir en arrière avec quelques vieux héros qui continuent de garder la forme.

L’histoire des trois Adolf

Il ne faut toutefois pas perdre de vue que le véritable talent de Tezuka réside dans son intelligence du scénario, dans la force et l’émotion que son dessin, vif et efficace. Il le prouve amplement avec « L’histoire des 3 Adolf » que l’on ne lâche pas avant la dernière case du dernier tome !

La guerre des jours lointains

Quelque temps après, lorsqu’il sera face à des prisonniers américains – ces grands hommes occidentaux, à la stature imposante nécessitant une nourriture riche et abondante alors que la population manque de tout – il jugera naturel qu’ils soient exécutés.

Certaines n’avaient jamais vu la mer

A quoi rêvaient-ils ? Qui priaient-ils ? Combien de dieux avaient-ils ? Etait-il vrai qu’ils voyaient un homme dans la lune au lieu d’un lapin ? Qu’ils mangeaient du ragoût de bœuf lors des enterrements ? Qu’ils buvaient le lait de vache ? Et cette odeur ? Qu’est-ce que c’était ? « Ils puent le beurre », nous expliquaient nos maris.

Process

Son disque chipe les tics de la soul et tous les genres qui en découlent: il jongle avec une facilité déconcertante. L’émotion pointe son nez très souvent. Le style est très codifié. Il arrive à s’en décoller en quelques notes. Il propose des structures nouvelles et sort quelques surprises que l’on pensait impossible.

A ta merci!

Son approche de la cold wave est radicale et sans concession. C’est tout à fait louable. La voix est intrigante. Mais franchement, il n’y a rien de nouveau. Rien ne change; tout se transforme. Avec sa connaissance précises des années 80, Fishbach ne change pas grand chose: tout se recycle!

Well well well

C’est une musique brutale. C’est l’immense qualité de ce disque. Il fait brut de décoffrage. C’est un vrai électrochoc musical. Le blues est fabriqué de manière artisanal mais sans perdre de temps, les deux lascars vont vers l’émotion du son et de la voix, qui se noie ici sous les effets mais ca fonctionne parfaitement.

William Z Villain

Venu du Wisconsin, William Z Villain aime regarder au dessus du mur de son cher Président. Il connait l’Americana aussi et le prouve en triturant Tom Waits, Dr John et quelques ancêtres détraqués!

Apocalipstick

Fan de Patti Smith, petite soeur lointaine des rouleuses de mécaniques comme les Breeders ou Hole, Clementine mène son trio à la baguette à 19 ans. Elle joue la capricieuse et la baroudeuse sans aucun complexe. Elle compose des chansons emportées mais toujours chargées d’un solide second degré, marié à un vrai propos féministe et combatif.

I see You

Beaucoup remarquent le changement de production mais le trio en fait désormais un peu trop. C’est trop entendu. Les voix sont toujours en harmonie mais c’est un peu téléphoné avec des rythmes et des bidouillages tout autour. De la musique de pub.

South from here

Ce n’est pas franchement joyeux. Le minimalisme se confond avec un découpage sonore étrange qui ne déplairait pas à ce grand tordu génial et multimédia qu’est David Lynch. L’ambiance est lourde mais la réalisation est brillante, assez virtuose et c’est la bonne nouvelle de cet album emprunt de tous les malheurs du Monde.

Empyrian

En fait Robin Foster aime être rugueux. Son oeuvre est âpre mais ne manque pas de saveur. Multi intrumentiste, il connaît la valeur et la puissance de son style. Il sait donc être épique et calme quand il faut. Il fabrique une atmosphère étrange où les machines aident l’homme à s’exprimer.

Gentlewoman, Ruby Man

les deux artistes se sont faits la playlist idéal avant de la rejouer ensemble. Il y a de tout. Leonard Cohen, Frank Ocean ou Nino Ferrer. Ca va au delà du simple hommage, sage et docile. Il s’agit réellement d’une réinterprétation.

All Was Bright

Il y a des cuivres qui réchauffent et font du bien. La voix caressante de Ellie James se marie idéalement avec les harmonies et les arrangements courageux de Thomas Poli. Les machines sont là mais apportent un léger soutien qui fera malgré tout la différence. C’est une vraie découverte.

Et il est où mon reportage sur la galette !?! 

Oui, c’est bien joli tout ce monde qui bouge, mais moi, oui moi, je veux mon reportage sur la galette.

Pénélope and down 

« J’ai vaguement croisé Pénélope lors d’un BBQ chez l’adjoint au Maire à Sablé chargé de la petite enfance, sincèrement, je ne crois pas connaître cette femme, Pénélope comment vous m’avez dit déjà ? »

Arrête de sourire tu m’agaces, n’oublies pas de faire la gueule !

cette BMW qui m’a encore doublé hier soir, puis une Audi, puis un 4×4 Nissan, puis une 3008 toute neuve, sur une route de campagne de la Sarthe, pas à Boulogne-Billancourt, non non, dans la Sarthe, n’était-ce pas là les parfaits camouflages de mobylettes trafiquées car, comment, en période de crise, de récession, de guerre, de terrorisme quotidien, peut-on s’acheter de telles voitures !!!

Laborde s’en va comme une Météo RIP !

Ah bah voilà, patatra, elle démarrait plutôt pas mal pourtant cette...

De Bowie, Cohen, Prince, Michael…à Jul…rip rip rip houraaa

Georges Michael, Leonard Cohen, Bowie et Prince s’en sont allés en un coup de faucheuse, les smileys larme à l’œil pleuvent et hop, quoi que c’est qu’on découvre, que l’album de JUL est disque de diamant et que le mec rempli des Zénith, ouch… #mondedemerdedemerde

Fumer provoque des bombardements à Alep…

    La fin d’année approche, de par le fait la prochaine arrive...

Les yeux dans le fillon

Amis désespérés par toute la classe politique, camarades manifestants...

Super Nanny, Jason, Brenda et les autres…épisode 2

Bon, c’est bon, tout le monde s’est bien scandalisé pompeusement de...

Super Nany, Jason, Brenda et les autres…épisode 1

Souvenez-vous, il n’y pas si longtemps, vous étiez célibataire, seul,...

Partouse of cards et autres plaisirs minuscules…

Ahhhh, bah en voilà un titre qui accroche le slip pour bien démarrer la...

Recent Reviews From All Categories

JE SUIS CHARLIE

http://www.charliehebdo.fr/

Vu à la télé !

advertisement
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.