Deborder

Houlà, mais c’est bientôt la rentrée. Il faut ranger la maison de vacances. Il faut reprendre la route. C’est presque la bonne période pour découvrir Boucan et ses douces idées noires…

Mathias Imbert et ses deux complices vont donc nous reconnecter avec l’enfer du quotidien, des habitudes, du boulot, du métro… parce que leur musique est poétique et vient découper nos mornes idées en chansons idéales, pleines d’idéaux!

Ils vont bien tenter de nous déborder par des titres bricolés et généreux. Bizarrement, ils pourront rappeler La Tordue, rival et ami des Têtes raides au milieu des années 90.

C’est de la musique qui galope et qui transcende la réalité. Le vieux complice de PJ Harvey, John Parish amène un esprit rock’n’roll alors que les musiciens touche à tout. On appréciera tout particulièrement les cuivres, surprise qui subjugue. Même la voix réserve son lot de surprises.

Le trio s’apparente à des bardes qui joyeusement chroniquent nos faiblesses et nos erreurs. L’énergie du désespoir se transforme en bizarrerie musicale et surtout impose une vitalité qui rassure. Ils débordent, c’est sûr, mais ils séduisent au point de nous réconcilier avec la rentrée à venir!



L’autre distribution – 2019

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.