Hypersonic missiles
Sep28

Hypersonic missiles

Il a la bonne idée d’emprunter plus aux Américains. Il rappelle effectivement tous ses songwriters qui veillent avec bienveillance sur un rock efficace mais pas idiot.

Read More
Cause & effect
Sep27

Cause & effect

Difficle de passer après Strangeland, leur chef d’oeuvre. Keane a attendu six ans pour sortir un disque honorable et très poli. De la pop soyeuse!

Read More
Why me Why not?
Sep26

Why me Why not?

Redevenu le Liam prétentieux, le cadet des Gallagher nous embarque pour une flotte de morceaux musclés et un peu fades finalement.

Read More
Hollywood (wednesday) Nights
Sep25

Hollywood (wednesday) Nights

DTV. Voilà trois lettres qui pourraient intriguer vos adolescents, les millenials de tout poil et les amateurs de Shannon Tweed. Qui ça? Une pulpeuse actrice qui savait se déshabiller avec la classe d’un fantasme de routier ukrainien. Une magnifique créature blonde qui n’avait pas peur des gros calibres. La femme de Gene Simmons, le célèbre bassiste de Kiss. Une comédienne avec des nuances de far breton dans le regard. L’héroïne d’un paquet de DTV!Le Direct To Vidéo. Le film fabriqué pour combler les étagères de vidéo clubs. Là, on a perdu vos adolescents et les millenials mais pas du tout les amateurs de Shannon Tweed! On compte sur vous pour un jour leur raconter les visites de vidéo clubs! shannon et ses canons Ce n’est pas le sujet aujourd’hui. Le DTV, ce fut du pain béni pour TF1 qui a réussi à créer l’évenement dans les années 90 avec sa fumeuse deuxième partie de soirée: Hollywood Night!Un moment particulier sur la première chaine où d’un seul coup s’abattait tout le mauvais goût des thrillers californiens, racoleurs, débiles, complaisants et assez jouissifs par leur médiocrité!On avait là l’idiotie d’un bon vieux Charles Bronson et le racolage érotique des films du dimanche soir sur M6. Des blondes faisaient l’amour en slip avant de sortir la sulfateuse contre un salaud de démocrate qui a osé avoir une idée progressiste.Avouez que c’est un super programme. He bien sachez que ca peut se reproduire le mercredi soir sur la TNT grâce à la solide concurrence virile qui agite NRJ 12 (toujours dans les bons coups) et C Star, le mercredi soir.Alors les vieux, on se calme tout de suite. Il n’y a pas de donzelle au cerveau de moineau qui font cuicui devant le premier crétin à tablettes de chocolat. Ca manque cruellement d’érotisme gratuit. Mais en matière de mélasse filmique, les deux chaines ont bien le chic pour nous trouver des nanars d’exception qui feraient les beaux jours des vidéo clubs, si ces derniers n’étaient pas devenus des salles de sports ou des boutiques de vapoteuses.Il y a donc de comédiens qui ne savent plus jouer. On reconnait des vieilles gloires qui ne font plus du tout d’effort. Il y a des acteurs qui doivent payer des impots. Il y a encore des blondes à sauver. Il y a des morales totalement douteuses. Il y a des réalisateurs qui lancent des défis au bon sens du cinéma. Il y a chaque semaine de quoi se souvenir de ce bon vieux Hollywood Night, rendez vous pour cinéphiles totalement détraqués.Shannon Tweed, je t’embrasse très fort! A bientot sur NRJ 12 ou...

Read More
Malade Imaginaire, Claude Stratz, Guillaume Gallienne, Théâtre Montansier
Sep25

Malade Imaginaire, Claude Stratz, Guillaume Gallienne, Théâtre Montansier

© Christophe Raynaud de Lage, coll. Comédie-Française Un hypocondriaque naïf, Des charlatans cupides, Une épouse vénale, Des filles désobéissantes (mais aimantes), Des amours contrariées, Une servante rusée (mais loyale), Des ballets époustouflants, Un décor et des éclairages parfaits… Voilà quelques ingrédients de cette comédie crépusculaire, dernière pièce écrite et jouée par Molière qui mourra pratiquement sur scène à la quatrième représentation. Molière n’aurait pas renié la mise en scène de feu Claude Stratz qui respecte tant l’époque de l’action que l’ambiguïté d’une pièce à la fois résolument burlesque mais aussi effrayante dans son propos, et dans son atmosphère. Les médecins ont des airs de croque-morts (d’ailleurs, « Presque tous les hommes meurent de leurs remèdes et non pas de leurs maladies. »), tandis qu’Argan ressemble à un gros bébé aussi ridicule que pathétique. Claude Stratz n’hésite pas à appuyer cette dualité en montant des saynètes de Commedia dell’Arte et d’ombres chinoises dans une ambiance de mort (la demeure d’Argan est une ruine magnifiquement éclairée à la bougie). Claude Stratz prouve, s’il en était besoin, qu’il est inutile de vouloir moderniser Molière dont le génie comique suffit à faire rire aux éclats les enfants (et les adultes !) près de trois siècles et demi après sa mort. La mise en scène et pourtant ancrée dans la modernité, notamment par l’utilisation de saisissantes prothèses permettant de transformer littéralement des comédiens en monstres. Certes, en cherchant bien, on peut dire qu’on aurait aimé un Cléante (Yoann Gasiorowski) plus convainquant et une scène du faux médecin jouée par Toinette (Julie Sicard) un peu plus subtile, mais il faut bien reconnaitre que la représentation donnée en ce 24 septembre 2019 était formidable. Gallienne ne se prend pas pour Gallienne (ouf !) mais met toute sa force et son talent au service d’une pièce qui résonne tout particulièrement dans le magnifique théâtre Montansier de Versailles qui – même s’il fut édifié un siècle après la mort de Poquelin – nous donne l’impression d’assister à une représentation à la Cour du Roi Soleil. Les comédiens sont épatants, avec une mention spéciale pour la petite fille incarnant Louison, qui est bluffante de talent). Une fois de plus, Molière triomphe à Versailles : le public est debout pour l’acclamer, et c’est mérité ! Jusqu’au 26 septembre 2019 Théâtre Montansier,...

Read More
The right stuff
Sep25

The right stuff

Heavy metal? Rock FM? On s’en fiche: qu’est que c’est bon

Read More
Deux moi
Sep25

Deux moi

Klapisch désespère encore de ses contemporains. Toujours avec une certaine joie bienvenue mais sans entrain.

Read More
Un jour de pluie a New York
Sep25

Un jour de pluie a New York

Mal aimé, le petit dernier de Woody Allen serait peut être l’archétype de la comédie romantique réussie!

Read More
Boat
Sep22

Boat

Les Sonic Youth ou Pavement apprécieraient. Les dissonances sont absolument contenues et distinguées. Les notes tapissent des mouvements musicaux qui dépassent les apparences.

Read More
Anak Ko
Sep19

Anak Ko

Jay Som avec ses sobres moyens et sa petite expérience, réussit à nous élever grace à une guitare virtuose et plein d’idées discrètes mais vite essentielles. C’est un disque qui vous entraine dans un rythme particulier et très singulier.

Read More
Music of my life
Sep18

Music of my life

Un film autour de la musique de Bruce Springsteen ne peut pas être mauvais.

Read More
L’horizon
Sep18

L’horizon

Elle reprend son souffle pour mieux prendre la poussière. Son disque est une fois de plus dense car il est révélateur de la générosité du personnage. L’un de ses précédents albums se nommait La Vérité. Il semblerait que c’est ce qu’elle recherche dans ses disques.

Read More
Ca chapitre 2
Sep18

Ca chapitre 2

Le clown démoniaque vient taquiner des adultes désormais… est ce une bonne chose?

Read More
An Irish Story, Kelly Rivière, Théâtre de Belleville
Sep18

An Irish Story, Kelly Rivière, Théâtre de Belleville

“COUREZ” voir “An Irish Story”, Kelly Rivière est épatante.

Read More
El Baile, Mathilde Monnier, Alan Pauls, Rond-Point
Sep17

El Baile, Mathilde Monnier, Alan Pauls, Rond-Point

Danser pour raconter l’Argentine, cela sonne finalement comme une évidence. Dans cette salle de bal, on danse les coups de feu et la réconciliation, la fatigue et la joie, la sensualité, l’ivresse et la déchéance. On ne parle pas, on chante, pleure suffoque et pousse des cris d’animaux. C’est l’âme d’une jeunesse qui vibre. Des corps ardents qui transpirent pour se donner à la mémoire et à l’avenir de leur pays. On ne peut que les remercier de s’essouffler avec humour et passion pour nous.

Read More
The big picture
Sep17

The big picture

Les gaillards sont un plus sombres sur leurs morceaux et surtout continuent leur trajet assez fulgurant vers un rock décharné mais il faut le dire assez bandant!

Read More
Pompier(s) – Jean-Benoît Patricot – Catherine Schaub- Théâtre du Rond-Point
Sep16
Read More
See you around
Sep16

See you around

Les demoiselles sont copines depuis leurs 9 ans. Elles découvrent ensemble la guitare, le pianon puis la mandoline, le banjo ou le violon. Ensuite, le trio se fait rapidement remarquer dans le milieu du bluegrass

Read More
Le Cours Classique – Yves Ravey – Joël Jouanneau – Sandrine Lanno – Théâtre du Rond-Point
Sep15
Read More
Morning Dancer
Sep13

Morning Dancer

L’Angleterre a l’habitude de nous sortir des nouvelles sensations toutes les semaines. Mais celui ci a tout de même cette capacité à se rappeler à nous. La voix de Matthew Hegarty est vraiment étrange. Pas le charisme du chanteur d’Elbow, mais pas loin!

Read More