Done by the forces of nature
Oct31

Done by the forces of nature

On joue les vieux cons aujourd’hui avec le bon vieux refrain du “c’était mieux avant”. Il faut dire que la réécoute de ce disque de la zulu nation est une petite piqure de rappel sur le très haut niveau musical de certains rappeurs!

Read More
Leatherface
Oct31

Leatherface

Aux origines du Mal, Leatherface raconte l’enfance du célèbre tueur adepte de la tronconneuse. Aux commandes, deux Français qui ne veulent pas se laisser aller au formatage. Dégueu comme un plat d’Halloween!

Read More
10 bonnes raisons de participer à Koh-lanta
Oct30

10 bonnes raisons de participer à Koh-lanta

Séquestré par des adoratrices de mon corps et de ma plume depuis plus de 3 semaines, je n’avais pas pu, cher journal, t’écrire en ce mois d’octobre, oohhhh oui, toi aussi tu m’as manqué, si tu savais, espèce de page blanche lubrique, petite coquine, féline à souhait, quoique moins poilue qu’une tigresse Fidjienne, reprenant tous les soirs au coin du feu sur une plage isolée de la Polynésie « Over the rainbow », moitié nue, seulement vêtue d’un slip créole, tekalékatum tekalekatum, oé oé. Mais me revoici, mais me revoilà, et même si mon rare temps passé devant mon petit écran l’est principalement devant la succulente dernière saison de Narcos ou encore de Stranger Things, je ne boude pas mon plaisir de vous inciter à vous replonger dans les méandres sablonneux et aventuriers de Koh-Lanta, voire mieux, de vous y inscrire ; d’ailleurs je ne vous ai pas attendu et vous voilà déjà programmé pour la prochaine saison, ne me remerciez pas, c’est offert ça me fait plaisir ! Vous me direz et je vous vois venir, car après toutes ces années je vous connais tellement par cœur, que depuis le temps, les convives mal rasés, les papys cheveux hirsutes et les meufs sous pression sans rien bouffer à part la plante locale, vous l’avez vu et revu !!! Mais que neni, allez, faites un effort, ça mange pas de palme, ça mange pas de pains, let’s go, vamos à la playa, 10 bonnes raisons de confirmer votre participation à Koh-lanta ! Vous chantez tous les matins secrètement sous la douche le générique cultissime « yakéké nayakéké ooo yakéké nayakéké », en vous imaginant en pagne jaune sous le soleil des tropiques car en plus l’amour se joue d’après vous tout en musique !   On va pas se mentir, vous aviez prévu de faire régime après l’hiver dernier, bah finalement l’a pas fait, puis juste avant l’été, bah finalement, non l’a pas fait, on arrive en fin d’année, les kg s’entassent, tout ça n’a que trop duré, 1 mois à manger du sable c’est 8 ans de fitness en équivalent !   Vous avez toujours ce petit côté stratège un peu pourri, depuis tout petit tout le monde vous dit « t’es quand même un sale type, tu penses qu’à toi », même votre femme vous l’a encore répété hier ! Paré pour les complots sur une ile déserte à manipuler tout ce qui bouge en maillot !   Quitte à se ridiculiser, après tout, participer à Koh-Lanta, ça sera toujours mieux que montrer à la France entière que vos mômes sont mal élevés dans Super Nany, ou encore avouer votre phobie de la couleur rose dans « C’est mon choix » !   Après...

Read More
Journée internationale de la vie
Oct30
Read More
The life & times of Candy Rose
Oct29

The life & times of Candy Rose

Jack Art et son “band” font donc un rock que l’on va juger classique avec des envolées électriques et une voix qui nous narre une belle histoire des petites gens! C’est cliché mais cela fonctionne très bien. On dépasse l’exercice de style. Ce premier album a un coeur énorme et cela se ressent avec ce concept autour d’une jeune fille dans les années 60 et 70 à Philadelphie.

Read More
Tout est bon dans le Macron, Théâtre des deux ânes
Oct28

Tout est bon dans le Macron, Théâtre des deux ânes

Les Deux Ânes se mettent en Marche… et le paysage politique qui défile fait bien rire.

Read More
F(l)ammes, Ahmed Madani, Maison des métallos
Oct27

F(l)ammes, Ahmed Madani, Maison des métallos

Présenté l’année dernière, le spectacle « F(l)ammes » revient à nouveau à la maison des Métallos jusqu’au 29 octobre. Pleine de vie et d’énergie, dix femmes se succèdent pour se raconter : leurs origines, leurs passions, leurs combats…

Read More

Plausible series of formulating a course perform the job. Periods of preparing

Plausible series of formulating a course perform the job. Periods of preparing In this posting, we are going to reveal to regarding the logical ways however employment authoring. This info will likely to be most definitely invaluable for anybody, who jot down it initially. Foremost phases of producing a training course get the job done There are two to three most important periods: State 1 – Processing for the examine It provides identifying the methodological foundations among the scientific studies concern: a preliminary pick of the topic driven by analysis of literature located on the researching issue; definition of an unbiased area of investigate; target and topic area of investigating. This readies to the enterprise and execute to the look at: evaluation of very special literature on the topic of lookup; clarification of our niche; formula for this hypothesis, aspirations and goals and objectives for the learning; article writing a study over the results of an particulars quest utilizing a justification for choosing a study practice; a choice of groundwork ways and also a exact basis for the study. Point 2 – Performing theoretical and experimental investigate. 2.1. Theoretical scientific studies: development of specifications for item type; progression of strategy for studies of explore final results; improvement (manufacturing) for this numerical style of the explored item along with its studies; generating a written report by the outcomes of simulation with an analysis of the consistency around the elected background work method; 2.2. Carrying out experimental medical studies: concise explanation of qualifications for experimental installing (accuracy, boost,…) judging by www.writemyessay911.com/ modeling returns; growth of the pattern and production of a research laboratory design (experimental installation), considering the prerequisites positioned onward; performing an play with it to confirm the scientific hypothesis, (simulation effects), analysis of the measurement error; posting a study based on the outcomes of the try out the dimension miscalculation measuring. Phase 3 – compilation for sure operate. At this time, crafting an explanatory notice ends: the layout about the text messages organized with the last steps of work, on the chapter; creating a realization; formulating an introduction; collection inside the directory of literature, variety of images; creating of programs, article; formatting from the subject post. Words and breadth of work at particular person periods are indicative and would can vary based on targeted information and existing preliminary research solutions. In general, the junior path is dominated by the problem of theoretical analysis of the disorder, and older one single – an experimental confirmation of our theoretical items established previously. The option of the style with the course hard work It must be recollected which the foremost requirement for...

Read More
Jolly New Songs
Oct26

Jolly New Songs

Les Polonais de Trupa Trupa sont aujourd’hui l’incarnation la plus farouche du rock indé, émotionnel et captivant. Difficile de ne pas craquer pour ces petits gars qui se sont fabriqués un son rien qu’à eux du coté de Gdansk!

Read More
Journée internationale de la justice
Oct25
Read More
The Babysitter
Oct25

The Babysitter

Du gore et des bimbos… Halloween arrive et les nanars de cette époque aussi!

Read More
Journée internationales des nations unies
Oct24
Read More
The oath (le serment d’Hippocrate)
Oct24

The oath (le serment d’Hippocrate)

Sorte de Kenneth Branagh islandais, Baltasar Kormákur se met en scène dans un polar où évidemment il fait très froid… on a presque des frissons!

Read More
Unpeeled
Oct23

Unpeeled

Pas eu de chance de ce point de vue. Pour les trois concerts, les spectateurs vont donc découvrir les Anglais Cage the elephant qui vient justement de sortir un excellent live, qui résume leur courte carrière et montre l’influence des années 60 sur la production britannique.

Read More
Democracy in America, Castellucci, Tocqueville,
Oct23

Democracy in America, Castellucci, Tocqueville,

Une œuvre qui interroge la naissance de la démocratie américaine, et permet de souligner les zones d’ombre de toute démocratie ; un spectacle total inédit. Comment lois, chartes, compromis, batailles et traités de paix, ont émaillé et figé l’Histoire des Etats-Unis, à partir de l’aventure de pionniers puritains guidés par la foi, contre les Indiens, contre les Noirs, contre une Nature à dompter. Le récit ici s’intéresse à une famille de paysans puritains, menacée de famine. Le dispositif nous donne à voir, à travers différents filtres (écran de projection, bâche en plastique), une petite communauté de pionniers. Le dos voûté à travailler la terre, les silhouettes nous rappellent les peintures de Millet. Premier tableau : il pleut sur le plateau, il fait nuit, la femme vient échanger (vendre ?) son enfant à un couple, contre un sac d’outils et de semences. Tableau suivant, deux indiens aux aguets évoquent l’échange, auquel ils ont assisté la nuit précédente. Ils s’enseignent des rudiments de langue anglaise ; l’un veut apprendre, l’autre non. Ils débattent et au sujet des visages pâles, disent en substance : « Leur langue ne désignent pas nos choses, mais c’est par leur langue qu’ils désignent ce qu’ils veulent nous prendre. » Tableau suivant : la femme n’arrive pas à avouer l’échange à son mari. Elle blasphème et c’est par une langue inconnue d’elle (la langue des Indiens précisément), que, possédée, elle avoue l’horreur de l’échange. Revenue à elle, elle est capable de décrire le dilemme qui l’a amené à ce choix. On entend le tribunal communautaire la condamner. Tableau final : une danse mystique, sacrificielle. Surgit alors l’opération cruciale, vertigineuse, le fondement de la tragédie : la catharsis. On se souvient ici du rapport étroit, de la gémellité presque, entre théâtre et démocratie. On rêve éveillé, on admire la danse frénétique (entre derviches tourneurs et prêtres du Ku Klux clan) qui vise au sacrifice de la mère (femme malade, sorcière ?). Surtout on est secoué, saisi physiquement par la bande-son de Scott Gibbons. C’est comme si tout le théâtre vibrait sous les éclats des sabres brandis qui s’entrechoquent. L’œil aussi est fasciné par les images floues, par les reflets des sabres démultipliés, le scintillement de l’eau sur le plateau. On vit donc une expérience de spectacle total qui saisit notre corps et fascine notre esprit. Ce spectacle de Claudia et Romeo Castellucci est concis (1h45), serré autour de son sujet ; moins orgiaque qu’ « Orestie » vu à l’Odéon en décembre 2015, (spectacle rappelons-le interdit aux moins de 16 ans), il donne encore à voir et à sentir une expérience inédite. Les représentations de « Democracy in...

Read More
Ex Anima, Zingaro, Bartabas
Oct22

Ex Anima, Zingaro, Bartabas

Une invitation à regarder la “société” des chevaux.

Read More
Another day
Oct21

Another day

Avec Kcuf Facts, Montpellier devient l’origine d’un groupe punk à l’ancienne. Le rock est féroce et sans concession. Le groupe chante en anglais ou en français: à chaque fois il a la rage. Il a l’envie de jouer entre potes. C’est toujours pour cela qu’il est assez attachant, ce punk qui veut échapper à toutes les modes, tous les courants.

Read More
Intramuros, Alexis Michalik, Pépinière Théâtre
Oct19

Intramuros, Alexis Michalik, Pépinière Théâtre

Du grand Michalik inspiré, engagé, aux accents de Pagnol et d’Audiard. « La vie c’est être traversé par des émotions, sinon c’est pas la vie. »

Read More
Kingsman 2: le cercle d’or
Oct19

Kingsman 2: le cercle d’or

C’EST TOUT DE MEME CLASSE, BRITISH CLUB OBLIGE, LES GADGETS SONT SUPER, LES VOITURES DÉCHIRENT. LES ACTEURS SONT COOL. C’EST CRU, PARFOIS UN PEU TROP. CERTAINS DIALOGUES ET CERTAINES SCENES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITÉ DU PUBLIC MAIS C’EST TOUJOURS ASSUMÉ A FOND EN MODE DÉCOMPLEXÉ MÊME LE MESSAGE SOUS JACENT DU FILM EST VRAIMENT BIEN AMENÉ.

Read More
Gala, Jérôme Bel, Théâtre du Rond-Point
Oct18

Gala, Jérôme Bel, Théâtre du Rond-Point

Voué aux arts contemporains et à la rencontre des disciplines, le spectacle « Gala » ouvre le Festival d’Automne qui se tient à Paris jusqu’en Décembre. Ce spectacle questionne les notions d’arts et de spectacle via le prisme de la pratique amateur. « Gala » est un spectacle que Jérôme Bel a créé en 2015 suite à une série d’ateliers effectuée en Seine-Saint-Denis. Lui, qui n’enseigne pas, a accepté de participer à un projet de travail avec des amateurs. Cette expérience a été l’opportunité de questionner les limites de la pratique artistique : qu’est-ce que le beau, qu’est-ce qui peut être qualifié d’art ? En définitive, qu’est ce qui fait qu’un spectacle peut être considéré comme spectacle ? « Gala » s’ouvre sur une série d’image de scène théâtrale à travers les âges et les styles. Le point de vue varie du spectateur aux « artistes ». Cette ouverture dure pratiquement 10mn comme si le public devait être préparé à réfléchir sur les notions de représentation théâtrale, de spectateur et d’artiste. La consigne est simple, la même pour tous, répéter chacun à son tour le mouvement de danse écrit sommairement sur un panneau à l’avant-scène. Des genres très différents sont utilisés et traités à égalité. Dans la première partie, certains amateurs s’en sortent mieux que d’autres mais il y a un décalage flagrant avec les interventions menées par les professionnels. Boudinés dans des justaucorps lamés et des jambières, on oscille entre le rire et la gêne. Les rires fusent et s’apparentent parfois à de la moquerie. Qu’est-ce que nous pouvons attendre d’une personne corpulente qui réalise un saut ? Qu’est-ce que nous pouvons attendre d’une personne qui chante « Moi, je veux mourir sur scène » avec une voix chevrotante avec comme seule aide, la musique qui vient de son portable ? Nous avons la vague impression d’assister à un gala de danse d’une fin d’année scolaire sauf que nous ne sommes pas les parents de l’un des participants. Et puis la seconde partie arrive. La petite troupe doit reproduire la proposition d’un amateur ou d’un professionnel. Dès lors, on dépasse le cadre de la technique pure pour découvrir que la danse peut-être un moment de partage. Comme l’exprime Jérôme Bel : «Chacun porte des savoirs – non pas chorégraphiques, mais «dansés» – savoirs plus ou moins sophistiqués selon les personnes». L’objectif n’est pas de gommer la frontière entre professionnels et amateurs mais de proposer une vision de la représentation et du spectacle. Cette seconde partie est apparue plus intéressante car on se situe dans le partage : chacun peut illustrer son « soi » dansant alors qu’auparavant, on...

Read More
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.