Une nuit à Rome

romeJim est un auteur complet qui écrit sur des thèmes intimistes et contemporains. Quand il ne dessine pas il scénarise pour d’autres. Les relations de couple, l’amitié, sont des sujets qu’il aborde de façon intelligente et moderne.

L’adultère est une de ses grandes préoccupations. Peut-être à l’approche de la quarantaine? En fait, on est toujours dans la lutte face au temps qui passe et ce qu’il fait de nous. On pourrait plagier Clémenceau et reprendre cette fameuse maxime: « celui qui n’est pas révolutionnaire à 20 ans, c’est qu’il n’a pas de coeur, celui qui l’est à 40, c’est qu’il n’a pas de tête ». Jim se pose cette question au niveau des sentiments et ce que nous en faisons avec le temps.

Il se questionne sous le mode: « Et si… » Son inspiration démarre du quotidien, d’une situation vécue. Il s’en empare, grossit les traits et en fait une fiction toujours vivante.

Ainsi dans « L’nvitation », mis en image par Mermoux pour les éditions Vents d’Ouest, Jim commence par nous interroger: SI un ami vous appelle à 3h00 du matin parce qu’il est en panne. Est ce que vous l’aideriez? Que repondre à ce coup de fil? Pour qui est-on prêt à faire cet effort et pour qui ne le ferions-nous pas? Mais l’intérêt du récit de Jim et aussi que l’on en vient inévitablement à se questionner dans l’autre sens.

Et si c’est moi qui étais en panne, je pourrais compter sur qui? Intéressant, non?

Dans « Une nuit à Rome » (2 tomes de 100 pages Editions Bamboo, collection Grand Angle), Il ne s’agit ici pas même de passer un week-end comme nous y invitait Etienne Daho dans les années 80-90, mais seulement une nuit.

La question posée par Jim dans ce récit illustré par ses propres soins, est la suivante: Et si votre ex petite amie, a qui vous aviez fait une promesse il y a 20 ans vous demandait de l’honorer. Le feriez-vous?

En effet, Raphael et Marie  fêtent leur 20 ans ensemble et se font la promesse de passer la nuit de leur 40 ans ensemble à Rome. Les années passent, Raphael fête ajourd’hui ses 40 ans et voilà que Sophia lui ramène un cadeau arrivé par la poste. Il s’agit d’une cassette vidéo. Oui, vous avez bien lu…

Un objet disparu depuis longtemps de nos radars. La soirée se passe en compagnie de leurs amis. L’un d’eux, qui est aussi un voisin a pu lui retrouver un magnétoscope. Une fois tout le monde parti et son amie couchée, Raphael visionne la cassette et découvre le film réalisé avec sa copine de l’époque. Ils ont 20 ans, couchés sur un lit, ils se filment en se promettant de se retrouver à Rome pour leur 40 ans.
Le lendemain, Raphael doit partir passer le week-end chez les parents de Sophia. Que va-t-il faire? Répondre à l’appel de ses 20 ans ou poursuivre sa vie loin de cette Marie qui lui a fait tant de mal à l’époque.

Je vous laisse découvrir la suite de ce récit très humain, qui est bien mis en valeur par le dessin et les couleurs de Delphine et Jim. L’intrigue est d’autant bien menée qu’elle commence par l’apparition d’une jeune fille, en Italie, qui se jette du haut d’une falaise. Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir tout ce qui se passe autour de cette nuit romaine où chacun retrouvera peut-être ses propres renoncements ou des souvenirs…

Auteur: Perusat Herve

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.