La fille du train

Bon je l’avoue: je n’ai pas lu le livre. Je ne peux que me baser sur le ressenti du film: il est bon. Tout ce que j’ai à dire, c’est qu’il s’agit d’un putain de film, en toute objectivité!!!

On y retrouve, sans imitation laborieuse, tous les éléments de l’excellent Gone Girl de David Fincher (oui encore lui, je n’y peux rien si c’est LA référence): une intrigue similaire. Une narration aussi. On est pourtant en présence de deux écrivains différents. En tout cas, méfiez vous des apparences, c’est le même constat.

Tout s’adapte donc. Il n’y a pas de magnifique Rosamund Pike dans La Fille du Train mais un trio d’actrices tout aussi formidables, secondés par d’autres tout aussi intéressants. Aucune fausse note dans le casting: Emily Blunt est incroyable dans le rôle d’une femme désemparée, qui ne demande qu’une chose: être entendue et crue.

Suite à la disparition soudaine de celle qu’elle observe depuis un moment, assise dans son train quotidien, cette femme fragile va basculer dans l’horreur sous les apparences d’un quotidien si neutre. En tout cas, ce nouveau registre tragique va très bien à la comédienne.

Tout comme on redécouvre Rebecca Ferguson, qui troque son flingue du dernier Mission Impossible pour un tablier de mère au foyer. Quant à Hayley Bennett, habituée au rôle de bimbo, montre qu’elle sait aller au delà et s’affirme comme une bonne actrice… en jouant la nympho du quartier.

Il y a de quoi faire avec ce trio gagnant dans ce thriller alambiqué qui utilise les flash backs pour tout mettre en place habilement dans le souci du détail, mais sans trop en faire. On est tenu en haleine dès le début et je ne peux pas malheureusement vous spoiler la fin mais à ma grande surprise, j’avais envisagé tous les scénarios possibles et je suis ravie de me faire prendre au piège par un retournement inattendu.

La performance des comédiennes y est pour beaucoup:  vont elles vous convaincre? En tout cas, une chose est sûre: un bouquin bien adapté est un pur plaisir de cinéma: je ne vais pas quand même me mettre à lire!

AVIS AUX AMATEURS.

Avec Emily Blunt, Rebecca Ferguson, Haley Bennett et Justin Theroux – Metropolitan filmexport – 26 octobre 2016 – 1h50

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.