Cinéma

Thor Love & Thunder, Studios Marvel

Taika Waititi avec son humour venu de l’hémisphère sud continue de triturer ce pauvre Thor pour en faire un clown… Est ce triste? 

Thor aurait pu être un personnage tragique. Ce n’est pas pour rien que Kenneth Branagh, admirateur de Shakespeare, s’est vu confié la réalisation du premier film. Ensuite il y a eu une suite inutile. Puis est arrivé le rieur Taika Waititi de sa Nouvelle-Zélande azimutée. Le cinéaste a un esprit joyeux et gentiment anarchique. Le troisième Thor était donc un épisode coloré et divertissant. Thor a enfin rigolé!

Pour le quatrième volet, le réalisateur de Jojo Rabbit a donc le contrôle total et cela se voit rapidement. L’esthétisme est bariolé et assume clairement le mauvais goût. L’ironie est mordante. Les blagues sont omniprésentes même lorsque le film aborde maladroitement le thème de la maladie. Waititi n’a pas du tout envie d’être sérieux et notre Thor n’est plus le dieu du tonnerre mais un fan de hard rock qui a une grosse hache pleine de pouvoirs et qui vit un peu à côté de la plaque.

C’est drôle mais ça ne va pas plaire à tout le monde. Car Waititi, parti dans un grand élan comique, va saborder la mythologie du super héros et même des dieux. Ce qui donne lieu à un grand moment de ridicule avec un Russell Crowe ravi de jouer les abrutis. 

On rit beaucoup dans ce film mais cela se fait au détriment de tout le reste. Waititi donne l’impression de ne jamais faire le tri entre les bonnes idées (vous allez adorer les chèvres hurlantes) et les trucs à jeter. Il y a des scènes ratées et des moments jouissifs. On apprécie l’hommage aux années 80 : ses quelques séries B d’heroic fantasy qui baignent dans un heavy metal de piètre qualité. Mais ça ne fait pas forcément un bon film.

Le méchant a donc bien du mal à exister dans cette foirefouille de l’héroïsme. Christian Bale ne trouve pas le ton pour son triste personnage, assez troublant, sorte de boogey man ultime. Il est perdu dans la galaxie de la gaudriole! A ne pas se prendre au sérieux, le quatrième Thor montre les limites de l’exercice et la vision du blockbuster made in Marvel. Pas mauvais. Pas génial. Thor Love & Thunder éclaire notre été avec quelques rires bienvenus. Rien de plus. On n’en attendait plus de la part d’un dieu !

Sortie en juillet 2022
Avec Chris Hemsworth, Natalie Portmann, Christian Bale et Thessa Thompson
1h55 – Studio Marvel

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.