New Magic
Nov15

New Magic

Plus que l’attitude, Son Little parvient à nous faire partager sa passion et son intimité. La musique est finement brodée mais elle est la preuve d’une intelligence d’écriture plutôt que de recherche de style. C’est un Rythm & Blues qui demande de l’intention pour une jubilation totale.

Read More
All the light above it too
Nov01

All the light above it too

Jack Johnson n’aime pas trop son nouveau président orange et il le fait avec toujours autant de talent. Au bout de sept albums, l’inspiration pourrait stagner mais le musicien trouve toujours une petite note espiègle pour que l’on ne s’ennuie pas.

Read More
Unpeeled
Oct23

Unpeeled

Pas eu de chance de ce point de vue. Pour les trois concerts, les spectateurs vont donc découvrir les Anglais Cage the elephant qui vient justement de sortir un excellent live, qui résume leur courte carrière et montre l’influence des années 60 sur la production britannique.

Read More
Hallelujah anyhow
Oct18

Hallelujah anyhow

Il y a des disques qui ne veulent rien si ce n’est que vous soyez bien dans votre peau. Ce genre de disque n’est pas remboursé par la sécurité sociale mais devrait l’être. Une bouffée d’air frais américaine:un voyage pas cher et réussi Parce qu’il y a des musiciens qui ne cherchent qu’une chose: l’harmonie et la mélodie. Les membres de Hiss Golden Messenger semblent appeler par cette volonté. Leurs chansons sont gentilles. Elles ne sont pas lisses. Elles vous charment naturellement avec une humilité qui les ferait passer presque pour des bouseux de la Caroline du Nord! MC Taylor est à la tête de Hiss Golden Messenger: il est sur la pochette dessiné et pleine de fleurs. Clairement il n’a que des bonnes intentions. Il chante l’Amérique de John Mellencamp et semble être un lointain cousin des Jayhawks, première référence en country dite moderne ou contemporaine. Le groupe appartient au fameux genre de l’Americana. Il y a donc des rimes avec Gasoline et des histoires sur les petites gens de ce vaste pays, incroyable et fascinant. C’est un rock stéréotypé mais pas du tout désagréable. Taylor imite Dylan à la perfection et la musique ne veut que caresser nos oreilles avec des délicats arrangements électriques et un piano élégant. C’est de la musique écrite au bord des routes poussiéreuses, au milieu d’une nature imposante, peuplée de sentiments troubles et de beaux refrains mid tempo. Le groupe est très premier degré et c’est ce qui le sauve de la caricature. Il croit vraiment en ses chansons douces et graves à la fois. Ca sonne parfois un peu trop “radio pour la route 66”, mais l’ensemble ressemble à un travail bien fait et réalisé avec du coeur. On n’a rien pour une traversée de cette Amérique des campagnes, qui continue d’écouter Springsteen et Dylan. Mieux qu’un voyage touristique! Merge –...

Read More
Beast Epic
Oct02

Beast Epic

Son sixième effort revient un peu aux bases. Finalement le barbu s’assume enfin: c’est un chanteur folk romantique, qui aime bien la théatralisation des sentiments et la beauté des guitares séches.

Read More
Everybody Works
Sep25

Everybody Works

Allez, on prolonge l’été avec ce disque d’une petite nana de San Francisco, qui fait tout de sa chambre! Elle a déjà tout d’une grande!

Read More
Begin Again
Sep16

Begin Again

De loin, comme ça, cela peut paraitre indigeste. D’ailleurs la présence de Adam Levine (de Maroon 5) et Ceelo Green ne sont pas rassurantes. Ces deux là ne font pas dans la nuance. Et puis l’actrice du film, Keira Knightley s’essaie à la chanson. Heureusement c’est du cinéma tout ca!

Read More
Peasant
Sep13

Peasant

On espère que Richard Dawson réussira un jour à sortir des frontières du Royaume Uni. Ce gars rondouillard de Newcastle est un artiste qui doit absolument être connu ailleurs: il nous console avec le flegme anglais et leurs douces envies d’absurdité. Peasant, son nouvel album, est une aventure. Une vraie de vraie.

Read More
Hitchhicker
Sep12

Hitchhicker

Nouvel album du chanteur Canadien? Oui et non! Après Zuma en 1975, Neil Young cherchait l’inspiration chez son complice David Briggs et lachait des pépites acoustiques avant de faire un disque avec Stephen Stills qui ne restera pas dans l’Histoire. Bref, il oublie un peu que ce disque enregistré en une nuit, qui rentre dans la légende. Il existe pour de bon et tombe enfin entre nos mains quarante plus tard. Le plaisir et le talent sont intacts! Le type est tellement prolifique que les vieux disques, les vrais mythes finissent par remonter à la surface. Neil Young est généreux. Il a lancé une collection d’archives remarquable. Il n’a pas peur de regarder l’éclat de son glorieux passé. On voit à quel point le talent est régulier chez cette tête chercheuse du rock, touche à tout souvent génial. Prolixe, Neil Young sort des disques à qualité variable mais il a la foi du jeune converti. En réalité Hitchhiker est composé de morceaux que le musicien utilisera par la suite. Il n’y a que deux véritables inédits. En réalité, le disque est né de sa complicité avec David Briggs, le producteur de ses débuts. A l’aise dans son studio à Malibu, il tente de belles mélodies qui donneront plus tard des chefs d’oeuvre comme Pocahontas ou Captain Kennedy. Ce que l’on ressent c’est le génie folk à l’état pur. La musique est simple, délicate est astucieuse. Sa voix est subtile et donne le frisson plus d’une fois. On vibre sur sur certains accords. C’est un trésor caché ce nouvel album, officiellement le 38e du Loner. Il y a tout ce que l’on aime chez le bonhomme: cette façon de confronter ses convictions, à la musique, à la réalité, à la politique. Il vit pleiment ses compositions, toujours aussi influencées par les grands mythes américains. Il court après le lyrisme et la transcendance. Même avec une simple guitare. En trente minutes, on est retourné par ces chansons incroyables, que l’on rédécouvre et que l’on va prendre plaisir à réécouter. Neil Young a eu raison de sortir cette veillerie. Il scintille avec un éclat inouï et montre une nouvelle fois l’importance de cet artiste hors norme, qui devrait parler encore de lui dans quelques mois avec des nouveautés, des vieilleries, on s’en moque tellement il est simplement...

Read More
Wintres Woma
Sep07

Wintres Woma

Il rappelle Richard Thompson, troubadour du rock mais l’influence de Chicago est présente. On retrouve ici ou là des attitudes jazzy et des idées plus rock. On va ainsi de suprise en surprise. Wintres Woma n’est pas un album charmant et séduisant. Il est exigeant et nous titille à chaque nouvelle chanson.

Read More
Mental Illness
Août22

Mental Illness

Cinq ans après Charmer, Aimee Mann se rappelle à notre bon souvenir. Ses chansons sont accrocheuses et son atmosphère acoustique est un havre de paix qui fait franchement du bien au moral! Un régal malgré les thèmes toujours cruels!

Read More
In Beetween
Juil08

In Beetween

The Feelies a toujours eu son petit succès d’estime. Ca lui permet de durer depuis quarante ans déjà. Et on ne va pas s’en plaindre. De la musique simple et bonne!

Read More
The following mountain
Juin17

The following mountain

Sam Amidon n’aime pas les conventions. Fils d’artiste, l’art lui permet de s’affirmer et se réaliser. Sa vision de la folk music est rusée et spectaculaire malgré l’économie de moyens. Il aime bien triturer les violons, les flutes ou les mandolines. C’est un troubadour plein de malice

Read More
Bid Bad Luv
Juin02

Bid Bad Luv

Pardon pardon pardon! John Moreland vaut bien plus que son look: c’est un génial chanteur qui fait de très belles choses avec un peu de tristesse et de mélancolie!

Read More
Land
Mai22

Land

Fredda est une artiste passionnée. Sa musique a un charme fou. Elle nous subjugue une fois de plus en jouant la cowgirl!

Read More
Closure
Avr23

Closure

Glen Johnson a fondé son groupe en 1996. Depuis, les copains des débuts sont partis et les envies aussi. Pourtant son groupe n’est pas du tout oubliable. Bien au contraire. Il s’agit là d’un petit groupe anglais qui dure, à l’ombre du succès et suit obstinément son bonhomme de chemin.

Read More
The search of everything
Avr19

The search of everything

Chez nous, il est personne. Il est peut être connu pour avoir été le boy friend quelques mois de la star Jennifer Aniston. Ses albums sont rarement chroniqués chez nous. Il faut dire que le garçon a un sens très américain de la musique: c’est de la soul jouée par un rocker.

Read More
Life & livin’it
Avr03

Life & livin’it

Copain de Caribou et de Of Montreal, Sinkane a dirigé un étrange orchestre où l’on croisait David Byrne et Damon Albarn: c’est dire si le musicien a une forte personnalité. Et une science de la chanson, à la fois classique et déclassé.

Read More
Vagabonds
Mar01

Vagabonds

Ils chantent en anglais, en français…entre autres. Ils font la fête et tentent de donner un peu de chaleur et de plaisir à tous. Ca fonctionne. La candeur qui règne sur l’ensemble donne la patate pour continuer dans référence paysanne. Mais ce n’est pas lourd. Ils ne labourent pas des chemins déjà battus.

Read More
Process
Fév27

Process

Son disque chipe les tics de la soul et tous les genres qui en découlent: il jongle avec une facilité déconcertante. L’émotion pointe son nez très souvent. Le style est très codifié. Il arrive à s’en décoller en quelques notes. Il propose des structures nouvelles et sort quelques surprises que l’on pensait impossible.

Read More
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.