Modern Ruin

Evasion. Vous avez besoin d’évasion. C’est la rentrée. Vos collègues vous emmerdent. C’est de nouveau la galère dans les transports en commun. Vous faites la queue dans les supermarchés. Que la vie est triste. Heureusement, il y a la musique et cette drôle de Canadienne qui sait s’entourer!

Kyrie Kristmanson a tout de la chanteuse lyrique, avec un minois d’ange et une voix qui monte très haut, sautillante avec élégance d’une note à un mot jusqu’à une émotion. Elle ne laisse pas indifférente. D’autant que cette jeune femme de Ottawa ne veut pas rentrer dans les cases. Elle a besoin d’espace pour libérer son talent.

Elle avait tenté la folk et le chant médieval avec un peu de jazz, elle s’engouffre ici dans un espace quasi baroque tendu par l’inspiration du Quatuor Voce, groupe qui depuis dix ans parcourt le Monde et ne semble pas fermer à la modernité qui l’entoure.

Il y a donc beaucoup de « tradition » dans ce disque mais il est agréablement parasité par l’espièglerie d’un groupe qui ne veut pas non plus obéir à tous les ordres et les conventions. Cela donne un disque virevoltant, refusant toute contrainte. C’est déroutant avant de d’être une bouffée d’air frais.

C’est un ensemble de caprices sans vice. Les chansons sont apaisantes et révèlent au fil des écoutes des petits secrets mélodiques, tissés par le Quator Voce. Le chant semble ancien mais les musiciens apportent une spectaculaire modernité qui fait de ce disque, une vraie tentative d' »autre chose ».

Une envie franche de sentiments et de musicalité! Dans ce monde qu’on nous annonce constamment glisser vers la ruine, ce disque est une magnifique bouée, un pur moment de délicatesse!

Naive – 2015

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.