Spirou a Berlin

30 ans que le mur de Berlin est tombé. Des décennies que l’empire de Spirou s’impose! Pour le bien et la paix, heureusement!

Mais il est le plus vivace de ces vieux héros qui font la bande dessinée. Tintin est intouchable. Blake et Mortimer commencent à échapper aux conventions. Lucky Luke aussi. Astérix a enfin trouvé deux auteurs pour lui donner un peu de pep’s. Mais personne de tous ces personnages n’arrive à la cheville de l’explosif Spirou.

Depuis qu’il se voit confier des aventures à des auteurs différents, le célèbre groom journaliste a une actualité chargée. Son univers s’élargit: on a meme eu droit à un petit nanar au cinéma autour de lui et Fantasio.

Et des séries parallèles. Et maintenant ce drôle d’album écrit et dessiné pour le public allemand. C’est donc un auteur germanique qui nous raconte la nouvelle épopée de Spirou au pays des soviets.



Nous sommes en 1989. Fantasio est à la recherche d’un scoop. Lorsque Champignac est invité en RDA, le duo d’aventuriers va se retrouver une fois de plus mêler à des histoires trépidantes entre un état chancelant et des diamants qui font saliver beaucoup de monde. Sans oublier un orang outang! Et un cousin machiavélique de Fantasio!

Flix a bien compris le rythme d’une bédé réussi de Spirou et Fantasio. Il colle aux baskets des deux reporters. Fantasion fait le show tandis que Spirou représente la raison. C’est souvent drôle. On peut reprocher deux trois planches ennuyeuses mais le cahier des charges est rempli.

Ce voyage à Berlin est fracassant. Les deux journalistes font des étincelles et le rythme reste soutenu. Sans grand nouveauté mais toujours avec autant de plaisir!

Dargaud – 60 pages

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.