Art-scène, Magie, Théâtre

Que du bonheur, avec vos capteurs , Thierry Collet, Rond-Point

Le mentaliste-prestidigidateur Thierry Collet s’est posé une question simple : « On peut se demander si les machines ne sont pas devenues de meilleures mentalists que les humains. Qu’est-ce que je fais avec ça ? Je résiste, ou je pactise? »

Thierry Collet n’en rajoute pas, il n’en fait pas des tonnes comme un magicien. Il déroule tranquillement son argumentaire, de façon assez linéaire. Paradoxalement, cela rend encore plus forte certaines démonstrations. Less is more, comme disent les anglais.

Le magicien ne cesse de nous dire qu’il n’en est pas un ; qu’il ne fait qu’utiliser des technologies facilement accessibles, même si encore peu connues du grand public.

« Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie ». Ainsi, au Moyen-Age, le truc de l’encre sympathique relevait de la sorcellerie, avant de passer pour de la magie au XVIIème et, enfin, d’être compris par tous de nos jours. Ce qui impressionne aujourd’hui n’étonnera plus personne demain.

Le spectacle de Thierry Collet oscille entre performance et conférence ; à rebours de tout magicien qui se respecte, il va même jusqu’à nous dévoiler certains trucs. Il nous explique ainsi comment il peut très facilement savoir quel type de buveur est un spectateur, quelle est sa marque de bière favorite et quel est son bar préféré. C’est à la fois très simple et terriblement bluffant, voire effrayant.

Le spectacle est interactif et il faut donc vous attendre à en être partie prenante. J’ai ainsi pu voir interagir mon propre portefeuille avec son double numérisé dans un final particulièrement troublant.

Jusqu’au 06 novembre 2021
Théâtre du Rond-Point
Durée 1h

Conception et interprétation : Thierry Collet
Mise en scène : Cédric Orain
Assistanat à la création et interprétation : Marc Rigaud

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.