Art-scène, Jeune public, Théâtre

Loomie et les Robots, Le Funambule

Loomie est encore bébé quand son père la confie aux robots qu’il a programmés pour prendre soin d’elle, enfermée au sein d’un bunker qui la protègera des dangers extérieurs. Son père disparaît et le monde semble sombrer dans le chaos, tandis que Loomie grandit, joue et s’entraîne au combat, élevée par 5 robots-amis, chapeautés par une intelligence artificielle appelée « papa ». A 17 ans, Loomie est réveillée chaque matin par la musique de « mp », déguste les chocolats chauds préparés par « glou-glou », sèche les cours de botanique et de combat recommandés par « papa », et préfère jouer aux jeux vidéo une bonne partie de la nuit, son casque de réalité virtuelle vissé sur la tête !

Un jour, une nouvelle rompt la routine bien rôdée de cette petite communauté : « mp » perçoit un message radio qui tourne en boucle : un garçon cherche à contacter un survivant, un autre être humain, qui comme lui, aurait survécu à la catastrophe ! Dès lors, Loomie n’a qu’une idée en tête : quitter le bunker et retrouver ce garçon. Mais « papa » se met au travers de sa route…

Dans ce conte moderne qui est aussi une comédie et un récit d’émancipation, la comédienne Barbara Lambert interprète une Loomie tonique, touchante et têtue, sur le petit plateau du théâtre Le Funambule, niché au creux de Montmartre. Le décor est très astucieux et les différents robots avec leur voix, leur accent et leur débit propres, sont des personnages à part entière, avec des traits de caractère, une histoire, des intérêts. La présence de robots télécommandés ou animés depuis les coulisses par leur créateur, Louis Hanoteau, confère une grande originalité à cette pièce. Il faut saluer la performance de Barbara Lambert, convaincante dans son rôle d’ado et dans ses échanges avec ses camarades de jeu robots !

A voir en famille tout l’été au Funambule, avant de monter vers le cabaret Le Lapin à Gilles et les vignes de Montmartre (à deux pas), pourquoi pas se faire refaire le portrait place du Tertre, prendre son goûter sur les marches du Sacré-Cœur en admirant Paris, prendre place dans le « Montmartrain », et plus encore…

LOOMIE ET LES ROBOTS
Texte de Benjamin Isel, Hadrien Berthaut et Louis Hanoteau
Mise en scène Benjamin Castaneda
Avec Barbara Lambert et Louis Hanoteau
Compagnie Les 7 Fromentins
Les vendredis, samedis et dimanches à 15h30 jusqu’au 29 août 2021
(les mercredi, samedis et dimanches à partir de septembre jusqu’au 30 décembre 2021)
Au Théâtre LE FUNAMBULE
53 rue des saules, 75018 Paris
LOOMIE ET LES ROBOTS (funambule-montmartre.com)

Previous ArticleNext Article

2 Comments

  1. Nous avons vu cette pièce en famille et je suis tout à fait d’accord quand vous dites que les robots apportent une grande originalité. C’est top !

  2. Merci pour votre recommandation. Pas évident pourtant de motiver mes enfants pour aller au théâtre. Ils sont ressortis ravis et n’ont pas vu le temps passer. De quoi les motiver pour parfaire leur éducation culturelle.

Répondre à Gabin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *