Le Cours Classique – Yves Ravey – Joël Jouanneau – Sandrine Lanno – Théâtre du Rond-Point

De l’indiscipline à l’idéologie.

Ils sont deux sur scène. Philippe Duclos interprète Jean-François Saint-Exupéry, censeur d’études, Grégoire Oestermann, Conrad Bligh, le professeur principal. Ils évoluent à huis clos dans l’espace d’une salle de classe : un bureau, deux portes en fond de scène rehaussées par une estrade en fond de scène qui  joue le rôle du couloir de collège Trinité. La scénographie est austère, l’interprétation rigoureuse, le  collège en émoi.

Monsieur Pipota, professeur d’anglais, a accompagné les collégiens à la piscine. A peine dans l’eau les élèves se sont jetés sur lui pour essayer de le couler. Le professeur est sauvé de justesse par le professeur d’EPS et le maître-nageur présents.  Dès lors, le censeur d’études va lancer une enquête pour comprendre le fil des événements, établir les responsabilités et envisager les conséquences de tels actes.

Mais alors que le spectateur s’attend à ce que des sanctions soient clairement établies à l’encontre des élèves, la rhétorique du censeur d’études, prise dans le contexte systémique des règles de fonctionnement de l’établissement, finit par dériver, doucement mais sûrement vers la mise en cause du professeur mis en danger et la défense des élèves.

Alternativement placé en situation d’élève de la classe ou de témoin d’une commission disciplinaire, le spectateur assiste impuissant au naufrage dramaturgique de la vérité et de tout sens moral. L’excès de mauvaise foi et de zèle génèrent du rire, seul échappatoire possible pour le spectateur. L’injustice et la médiocrité des échanges, des hochements de tête dans la salle. L’absurde vient se confronter au réel.

Inspirée d’un fait divers et adaptée d’un roman, la pièce s’attaque avec finesse aux dérives idéologiques impulsées indirectement par des règles qui entrent en conflit de valeurs les unes avec les autres pour atteindre le pire, le déni, le mensonge et la mort. Pris dans le contexte d’un collège et de l’éducation, Le Cours Classique pose le problème de la liberté de conscience à la fois des professeurs ou du censeur d’études prêt à justifier l’impossible mais également celle des élèves exposés à une forme d’idéologie masquée. Cinglant.

Le cours classique

Jusqu’au 29 septembre 2019

https://www.theatredurondpoint.fr/spectacle/le_cours_classique/

Tournée :

4 — 6 DÉCEMBRE 2019 LA COMÉDIE DE PICARDIE / AMIENS (80)
25 JANVIER 2020 LA FERME DU BUISSON — SCÈNE NATIONALE / MARNE-LA-VALLÉE (77)
28 JANVIER 2020 THÉÂTRE DE CHELLES (77)
31 JANVIER 2020 LA PASSERELLE / PONTAULT-COMBAULT (77)

Auteur: Courteligne

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.