Le contr’un, La Boétie, Charly Magonza, Agathe Mortelecq, les Déchargeurs

 

 

Charly Magonza et Agathe Mortelecq ont fait le pari de mettre en scène le Discours de la servitude volontaire de La Boétie. Bien que ce texte ne soit pas destiné à être prononcé en public, on est captivé par le ton direct employé. Nous avons l’impression d’être invités à dialoguer avec le comédien. On serait presque tenté de vouloir lui répondre lorsqu’il nous apostrophe !

Ce texte retentit à nos oreilles, nous poussant à réfléchir sur le rapport que nous entretenons avec le pouvoir. Le tyran est décrit sous toutes ses formes. Toujours d’actualité, La Boétie nous invite à questionner notre part de responsabilité dans le renoncement de nos libertés.

La mise en scène minimaliste et moderne replace ce texte dans une atmosphère résolument contemporaine. La posture théorique est animé par des effets de lumière poétiques. Nous sommes embarqués dans un début vivant, habité par l’urgence de nous faire comprendre et de nous pousser à agir.

Pari réussi 

 

LE CONTR’UN • Étienne de La Boétie from NIGHTHAWKS on Vimeo.

Jusqu’au 22 Décembre 2018

Le contr’un

Texte Etienne de La Boétie, d’après le Discours de la servitude volontaire 

Mise en scène : Charly Magonza & Agathe Mortelecq

Acteur : Charly Magonza 

Théâtre  Les Déchargeurs

Auteur: Rebecca Bory

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.