Everything Matters

Disque d’été! Avec son ombre sous un palmier californien, on se doute bien que Clément Bazin a des envies d’ailleurs. Son disque pousse l’électro vers l’humain et des paysages exotiques.

Si tu veux bronzer sans danger, il faut donc écouter Everything Matters, premier album du beatmaker Clément Bazin. C’est un animal estival: il apprécie les rayons du soleil et les rythmes chaloupés. Il navigue sur l’electro mais avec un gout irréprochable pour la chaleur et l’hédonisme.

Si tu veux de la nouveauté, il faut écouter ce disque! Clément Bazin, fidéle de Woodkid, est un multi instrumentiste et pas seulement un roi du bidouillage. Les boucles forment un patchwork dépaysant. Il a un style rien qu’à lui et c’est déjà beaucoup quand on connait la multitude de dj qui veulent nous faire danser. Clément Bazin a une passion qui s’entend pour le steeldrum, cet instrument qui convoque les Caraïbes et sa moiteur douce mais percutante.

Si tu veux voyager gratos, prends ce disque comme un aller direct pour les folkoriques îles ensoleillées. Il y a des belles nanas qui chantent mais le jeune homme sait surtout être élégant en utilisant des styles exotiques.

Il y a du hit en puissance mai Bazin n’oublie pas d’expérimenter et éveiller notre curiosité. Ce premier album est fouineur. Comme un bon guide touristique, il nous promène vers des endroits moins connus mais tout aussi révélateurs et fascinants. Bref, Everything Matters est la musique de l’été!

Nowadays records – 2018

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.