Downsizing

LOIN D’ETRE UN GRAND FILM, IL AVAIT POURTANT DE BONNES PETITES BASES, AVEC UNE IDEE ASSEZ BRILLANTE MAIS AURAIT MERITE D’ETRE CONSTRUIT DIFFÉREMMENT.

LES ACTEURS SONT JUSTES APPRECIABLES. MÊME AVEC 170 CM DE MOINS MATT DAMON RESTE L’ARCHÉTYPE MÊME DE L’AMÉRICAIN MOYEN AVEC DES REVES D’AVENIR COMME TOUS. KIRSTEN WIIG EST FADE ET CHRISTOPH WALTZ EST A SON HABITUDE, ENERVANT. ET LES PERSONNAGES SECONDAIRES SONT ASSEZ ENERVANTS ET CREUX EN FAIT. BREF ON NE S’AMUSE PAS VRAIMENT A LEISURELAND !

MAIS DANS LE REAL WORLD ON NE S’AMUSE PAS NON PLUS. SOIT ON FAIT UN FILM FUN ET COOL, SOIT ON SE FOCUS SUR LE COTE PRATIQUE ET MEDICAL MAIS MALHEUREUSEMENT ON A NI L’UN NI L’AUTRE. AU DELA DE L’ASPECT ECOLOGIQUE ET POLITIQUE DU DOWNSIZING, NON NÉGLIGEABLE, QUI EST DE FAIRE DE LA PLACE SUR CETTE PLANETE, EN RÉDUISANT DE FACON CONSIDÉRABLE LA TAILLE DE L’HOMME.

DES ECO-SYSTEMES SONT CRÉÉS ET ADAPTÉS A LEURS NOUVELLES MORPHOLOGIES. ON S’EMBARQUE ALORS DANS UNE AVENTURE QUI MET UN PEU MAL A L’AISE (ASPECT MEDICAL PLUS INTERESSANT FINALEMENT) PUIS ON S’ACCLIMATE ET TOUT COMME MATT DAMON ON APPRECIE L’IDEE ET LES DECORS.

C’EST PLEIN DE BONNES TROUVAILLES, D’IDEES HORS NORME…MAIS LE TOUT NOUVEAU MONDE A FORCÉMENT DES BONS COMME DES MAUVAIS COTES. L’ORIGINALITE DU SCENARIO VOUS FERA SOURIRE ASSURÉMENT MAIS LE FILM COMMENCE ET S’ARRETE LA. LE CHOIX DES INTRIGUES ET DES PERSONNAGES MIS EN AVANT EST MAUVAIS, ON FINIT PAR DECROCHER ET S’ENNUYER FERME.

CA PASSE COMPLETEMENT A COTE DE SON SUJET ET CA C’EST VRAIMENT LE COMBLE. VOULOIR FAIRE UN GRAND FILM SUR DE PETITS HOMMES MAIS DE VOIR ET FAIRE LES CHOSES A TAILLE NORMALE. ON N’A PAS D’INTERACTION AVEC LES GRANDES PERSONNES DU COUP ON RESTE DANS CE MONDE SANS VRAIMENT VOIR QUE C’EST L’AUTRE MONDE, CE QUI ENLEVE TOUTE LA MAGIE DU SCENARIO ET TOUTE LA PARTIE ÉCOLOGIQUE EST ÉVINCÉE….

MAIS ALORS L’HERBE EST T-ELLE PLUS VERTE AILLEURS ? ET BIEN NON, LES INFOS SONT LES MÊMES, LES GENS AUSSI, LES VOISINS AUSSI, ET MÊME SI LE COUT DE LA VIE EST PROPORTIONNEL A LA TAILLE DE L’INDIVIDU, IL FAUT TRAVAILLER AUSSI. LA PAUVRETÉ EST BIEN REELLE AUSSI DE CE COTE DE L’AMERIQUE. EN FAIT CE CONCEPT EST PARFAIT POUR PROFITER PLEINEMENT DE SA RETRAITE.

ENCORE FAUT T-IL SAUTER LE PAS ET LA ENCORE L’ASPECT MÉDICAL EST VITE OUBLIÉ. QUITTE A VIVRE COMME UN HOBBIT, AUTANT SE FAIRE PLAISIR. EN TOUT CAS, ON EST LOIN DE LA COMEDIE, QUI MÊME TRES CYNIQUE, M’AURAIT FAIT VOYAGER. ALORS OUI GROSSIEREMENT L’HOMME S’ADAPTE MAIS FINIT TOUJOURS PAR PERDRE ET CA C’EST CYNIQUE MAIS QUOI QU’IL EN SOIT, JE SUIS BIEN PARTIE AILLEURS MAIS CA N’A RIEN DU PARADIS QU’ON M’AVAIT VENDU.

AVIS AUX AMATEURS

Matt Damon, Kristen Wiig, Christoph Waltz et Hong Chau – Paramount – 10 janvier 2018 – 2h15

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

1 Comment

  1. Franchement, je trouve que ce film vaut au moins 3 étoiles. Ne serait-ce que pour l’actrice Hong Chau. Il me semble assez intéressant, justement, que le film ne verse pas dans les prouesses techniques (aspect médical, interaction avec les grandes personnes etc.) mais qu’il se focalise sur l’histoire qui, sous un première couche très hollywoodienne (la tromperie, le combat contre l’adversité, l’amour qui triomphe) recèle un arrière-goût assez amer. Du point de vue américain, c’est assez politiquement incorrect.
    On peut reprocher au film son manque d’ambition, mais c’est justement ça qui est bien. D’un certain point de vue, le personnage est un looser jusqu’au bout, et c’est ça qui est bien. La morale de cette histoire pourrait être : accepte ta petitesse et agit à ton petit niveau. Les gens normaux n’ont rien d’exceptionnel !

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.