Dans les hautes herbes

L’écrivain Stephen King est définitivement redevenu à la mode. La preuve avec cette nouvelle adaptation pour le géant Netflix… LeKing est dans le pré!

Avant le fameux retour du Shining pour une séquelle plus que casse gueule, après le retour ultra rentable du sinistre clown de Ca, voici donc un tout nouveau maléfice venant de l’esprit bien tordu de Stephen King.

On ne compte plus les adaptations depuis Carrie de Brian de Palma mais franchement, sans lui, le cinéma fantastique serait pauvre comme un sourire sur Mélania Trump.

Bref, dans ces temps sombres aux Etats Unis, le récit horrifique de King reprend tout son sens et sa façon d’exorciser les pensées malsaines de l’Amérique d’aujourd’hui offre de nouveau une source d’inspiration.

En tout cas, cela réveille cet artisan du fantastique qu’est Vincenzo Natali. Vous vous souvenez de Cube et ses meurtres quasi mathématiques? Depuis le troublant Splice en 2009, Natali avait un peu disparu en ne produisant que quelques séries B.

Esprit roublard lui aussi, il va donc se plaire à nous perdre dans un nouveau piège. Des personnes se perdent dans un champ. Les herbes hautes cachent un terrible secret qui va transformer le survival un peu simpliste en casse tête assez ludique.

Vincenzo Natali est un petit malin. C’est la qualité et le défaut de son cinéma. Un peu de vent, un ralenti, un sound design flippant et le tour est joué. Le labyrinthe devient vraiment déroutant en quelques minutes. Mais il faut que ca tienne la route.

Le film concept est une habitude pour Natali. Il fait le job. Bien aidé par un casting élégant mené par un Patrick Wilson toujours aussi convaincant dans les moindres séries B. On peut regretter quelques couloirs de dialogue pour tenter de trouver une explication à ce diabolique enfert vert. Mais Natali nous trouble et pour un film du catalogue Netflix, c’est déjà pas mal du tout


Avec Patrick Wilson, Laysla de Oliveira, Avery Whitted et Rachel Wilson – 90 mn – Netflix



Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.