Woth

Violoniste belge, Liesa Van der Aa ose tout, avec un style baroque et complètement fou. Son second disque est un triple album labyrinthique et passionnant. Dépêchez vous de vous y perdre!

Ce sont d’abord les grands noms de la musique Classique qui se sont inscrits dans la tête de la blonde Liesa Van der Aa. Puis avec l’adolescence, sont venus des références plus rock, de plus en plus expérimentales. Elles façonnent alors les envies de la violoniste surdouée. En 2012, elle fait son entrée dans le Monde avec un disque qui lui ressemble: inclassable et culotté.

En 2015, elle ose le triple album. Liesa Van der Aa n’a pas froid aux yeux. Elle continue de maltraiter son violon, en l’utilisant de toutes les manières. Elle réalise un véritable périple.Car les possibilités sont infinies et impressionnent dès les premières notes du premier disque. Trois chapitres pour une même envie d’en découdre. Avec ambition et inventivité. Cela relève de l’expérience!

L’artiste sait bidouiller ses points forts et mélanger les styles allant effectivement du classique exigeant à la pop plus abordable en passant par des idées electro! Le premier disque est froid mais beau. Le second réchauffe les esprits. Le troisième rivalise avec Bjork et quelques maîtresses du genre qui vont rougir de honte lorsqu’elles entendront l’aventurière belge, qui nous charme en parlant du Coeur dans tous ses états.

C’est un album concept mais l’idée ne surpasse jamais l’émotion que provoque la musique. Baroque, chaque disque est une expérience différente et surtout déroutante. Elle a vraiment quelque chose d’unique, cette violoniste. Atypique, son disque nous promène aux frontières des abstractions les plus époustouflantes. Woth propose un monde à part, toujours basé sur la voix et l’instrument fétiche de Liesa Van der Aa.

La belle s’inspire de la mythologie égyptienne: c’est absolument incroyable comme elle réussit à nous transporter dans un ailleurs. Il est parfois bizarre ou agaçant mais le projet est tellement fou, d’une ampleur inédite qu’il faut saluer le courage et l’intelligence de l’artiste, barrée et passionnante dans sa démarche et la réalisation de ses trois disques qui s’opposent et se complètent. Une vraie claque!

Pias – 2015

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.