Oppression

Méfiez vous des apparences: une bande annonce qui annonce un film d’horreur qui surfe sur la vague de Paranormal Activity. Avec une star qui doit sûrement payer des impôts! Ca peut cacher un bon film!

Il n’en est rien. Il faut vous prévenir. La bande annonce qui vous vend un film avec fantome et tout le tralala. Avec en plus Naomi Watts, nue dans sa baignoire… bref voilà un bon exemple de com foireux.

L’excellente Naomi Watts donc se retrouve au coeur même de l’étrange. C’est vrai. Oppression est un thriller… oppressant, tout en efficacité. Fils d’un enfant tétraplégique, une pédopsychiatre va avoir du fil à retordre lorsque un enfant entre dans vie professionnelle mais aussi personnelle.

Un enfant joué par Jacob Tremblay, petit acteur doué, repéré dans Room et qui, ici, représente l’espoir dans la vie de cette femme un peu au bout du rouleau. L’intrigue va rapidement monter en intensité. C’est bien mené de bout en bout.

Le stress grimpe petit à petit. Il nous rappelle par son ambiance et son huis clos les films de référence, Apparences, Trouble Jeu ou Esther mais pas d’inquiétude, on ne va pas spoiler.

Il y a les fameux Jump-scare mais ils sont bien placés. Le twist final (inévitable!) a de quoi surprendre et dans ce genre là, c’est exactement ce qu’on lui demande. En plus c’est très bien joué et ca ne manque pas d’éléments importants et intimes. Franchement que demander de plus d’un film d’horreur avec une star blonde dans une baignoire!

AVIS AUX AMATEURS.

Avec Naomi Watts, Oliver Platt, Charlie Heaton et Jacob Tremblay – EurpoaCorp – 30 novembre 2016 – 1h30

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.