New English

New English? Un Américain se demande s’il n’est pas la nouvelle noblesse du rap yankee.

Sur le papier, il est un peu comme les autres. Il a des tatouages partout et il semble mieux connaître les commissariats que les églises. C’est pourtant la bas qu’il a appris à chanter avant de vivre sous les règles de la rue après avoir quitté l’école à 14 ans. Si vous voyez ce que je veux dire. Comme tout bon rappeur, on lui a tiré dessus. Il est tout colère sur ses morceaux qui dénoncent le Monde pas beau et pas gentil.

Desiigner c’est le rappeur New-yorkais dans tout ce qu’il y a de plus urbain. Il fait de la musique qui suffoque. Il a une hargne qui pourrait faire mal aux oreilles mais les mélomanes découvriront aussi un type qui sait écrire des chansons avec une dramatisation à outrances mais avec du lyrisme!

Aidé par le roi de l’esbroufe, l’impayable Kanye West, Sidney Royel Selby III a connu un énorme succès avec le titre décalé, Panda. Son album lui est nettement moins “nouveau riche” que son illustre ainé. Sur le label Def Jam, il respecte les règles avec classe.

C’est sans surprise mais Desiigner est un très bon rappeur et à 19 ans, il a effectivement tout du jeune requin qui va peut être prendre le pouvoir dans les mois ou les années à venir. Conscient de ses faiblesses et/ou de ses qualités, il réalise un disque court mais terriblement efficace.

Ce n’est pas la classe anglaise, mais son disque est typiquement new-yorkais et c’est déjà pas mal. On attend la suite…

def jam – 2016

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.