The Hidden

Une vilaine bestiole venue de l’espace vient chez nous pour tout casser en conduisant des Ferrari. C’est du n’importe quoi? Pris au sérieux, ca peut donner une super série B!

L’histoire: Deux flics ont bien du mal à stopper un fou furieux qui ravage Los Angeles entre un braquage et une course poursuite. Le suspect est un type sans histoire et nos deux policiers sont rejoints par un mystérieux agent du FBI qui semble avoir quelques informations encore plus bizarres. Le beauf de l’espace a débarqué en ville et compte bien prendre le pouvoir!

Le réalisateur: Jack Sholder a tout du yes man qui ne prend pas de risque. C’est un petit artisan solide qui a donc remporté le prix d’Avoriaz avec ce film qui a tenté l’alliage étrange entre le buddy Movie et le film de monstres version Alien ou Body Snatchers. Il reste dans le coeur des amateurs de film d’horreur parce qu’il a aussi réalisé le second volet, assez gay, de Freddy… sinon rien de spécial… une petite carrière entre le grand et le petit écran.

L’anecdote: Michael Nouri aurait dû jouer le rôle de Martin Riggs mais c’est finalement Mel Gibson qui a hérité du role pour L’Arme Fatale. On peut voir Hidden comme un moyen de se rattraper.

Les acteurs: Michael Nouri restera à jamais le beau gosse de Flashdance. Il ne réussira jamais à grimper au sommet des castings mais son parcours a tout de même de la gueule. Il a croisé Sean Connery, Spielberg ou Glenn Close. C’est le solide second rôle que l’on voit partout mais on peut avoir oublié son nom. Son partenaire, Kyle MacLachlan lui reste une figure inoubliable. Le comédien fétiche de David Lynch s’amuse bien en gentil alien (mince j’ai spoilé) vertueux et lumineux. D’ailleurs il n’aime pas les Ferrari mais les Porsche!

Pourquoi on aime: Difficile de résister au charme abimé de cette série B qui aspire à elle tous les tics et les tocs du polar d’action mais aussi du film d’horreur à base de sf. Jack Sholder fait du bel ouvrage. C’est du solide. Il y a de l’action. Il y a de la blague. Il y a du gore. Et il y a Claudia Christian. On garde quand meme le meilleur pour la fin. La comédienne de la série Babylon 5 joue avec toutes ses tripes une strip teaseuse. Sa participation est tout simplement exceptionnelle et a marqué les petits puceaux des années 80!

1987 – 1h40

Auteur: Le Z au Top

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.