Slowdive

Avec notre sélection de come back, en voici un que l’on attendait pas du tout et cela ressemble en plus à une cure de jouvence.

Car ce que l’on entend dans le quatrième album de Slowdive, c’est le son des années 80 qui a fait devenir fou Manchester, qui a fait de l’Angleterre une fois de plus la terre de toutes les excentricités sonores et la source d’un rock débridé. Une guitare s’étire sur de longs accords et nous plongent dans une drôle d’ambiance. La guitare vibre sur la moindre émotion. Corrosive ou douce.

C’était la spécialité de Slowdive, un groupe de shoegazing dont le plus digne représentant reste My Bloody Valentine. Le groupe a pondu trois disques au début des années 90 puis a disparu. On ne pensait qu’en 2017 il ferait un come back aussi fracassant avant un album passionnant où la musique se colle au sentiment et les guitares progressent dans un dédale de distortions et d’effets.

Neil Halstead, Rachel Goswell, Christian Savill, Nick Chaplin et Simon Scott se sont retrouvés après 20 ans et le coeur est toujours aussi ardent. L’expérience a peut être amené un peu plus de profondeur mais on est surpris par la remarquable écriture derrière les petites envies bruitistes. Une espèce de pop délurée et insaisissable.

Les huit nouvelles chansons sont donc travaillées et délicates. Il y a des nuances à tous les étages. On baigne dans un son tout en réverbération qui nous fait plonger dans un étrange univers qui doit s’écouter fort car il vous happe en quelques riffs…

La mode est à la mélancolie et la technologie. Slowdive retrouve enfin la place qu’il mérite. Sensible, impressionnant, sentimental, percutant, ce disque est à coup sûr un des sommets de l’année. 22 ans de réflexion, cela vaut bien une jolie consécration!

Dead Oceans – 2017

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.