Pursuit of Hapiness, Nature Theater of Oklahoma

Oubliez tout ce que vous connaissez sur le bonheur. Du Far West à Bagdad, le « Nature Theate of Oklahoma » tente de savoir ce qui nous rend heureux. Pour se lancer dans cette folle quête, Pavol et Liska et Kelly Copper ont sollicité quelques danseurs de la compagnie de danse slovène « EnKnapGroup ».

L’ouverture du spectacle s’effectue dans un décor typiquement « Saloon ». Les acteurs/danseurs s’essaient à la joute physique et verbale. L’accent est faussement américain, exagéré à outrance. La gestuelle, les mimiques et le maquillage le sont tous autant. Ils représentent la bonne caricature du cow-boy imaginé par Hollywood.
Pourtant, leurs propos ne collent absolument pas à cette atmosphère musclée. Voilà que ces balourds toujours prêts à s’en coller une, discutent art, philosophie et réalisation de soi.
Parodie d’un Hollywood d’autan, parodie de notre introspection intellectuelle d’aujourd’hui… Honnêtement, nous nous perdons un peu dans ce décalage. Entre rire et incompréhension, le cœur du public balance. Avec une telle mise en scène, il est difficile de comprendre et d’analyser la profondeur des textes…

Sans crier gare, l’un des acteurs/danseurs jouant le rôle d’un bartender silencieux jusque là, nous fait basculer dans un tout autre décor.
Il va partager le spectacle « Gig in Baghdad » qu’il a imaginé pour la compagnie de danse EnKnap Pendant plus d’une heure, il va porter à bout de bras le spectacle en décrivant leur incroyable aventure au cœur des opérations militaires en Irak.
A bord d’un farfelu camion transportant du « Red Bull », la troupe se fraie un chemin au cœur du chao. A travers la danse, elle tente de diffuser un message d’amour aux troupes de l’ONU et des insurgés irakiens. Mais en général, les histoires d’amour finissent mal, et celle-ci ne déroge pas à la règle. Pour en savoir plus, je vous invite à découvrir ce spectacle.

On ne peut que saluer la prestation de ces acteurs/danseurs, et plus spécialement celui du bartender. Mais on ressort assez interloqué de ce spectacle car la thématique « Pursuit of Hapiness » est difficilement identifiée. Les deux parties du spectacle ne se valent pas et le lien est difficile à établir entre elles deux. Toutefois, une bonne partie du public s’est laissée séduire par le coté absurde et inattendu de ce(s) récit(s).

 

Du 14 au 16 février 2018
Conception • Pavol Liska & Kelly Copper du « Nature Theater of Oklahoma »
Avec • la compagnie de danse slovène EnKnapGroup
Théâtre de la cité internationale

 

Auteur: Rebecca Bory

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.