Performance

Premier choc de la rentrée: le rock décontracté et souriant de White Denim! Pour prolonger les vacances!

Venu du Texas, White Denim aurait dû normalement faire de la country ou du gros rock qui se roule dans la poussière du sud des Etats Unis. Mais les petits gars de ce groupe atypique n’aime pas trop les clichés et les routes toutes tracées.

Au début de leur carrière, le groupe a fait dans le garage rock puis avec les multiples arrivées et départs, le groupe s’est tourné vers un rock plus 70’s et surtout White Denim a gagné en assurance. Il n’a pa peur de citer T.Rex et assumer d’autres influences plus ou moins éthérées.

Mais comme tout guitariste du Texas, les instruments sont solidement affutés et prêts pour la révolte! Les compositions sont pop mais l’ensemble est joué avec force et dévotion au Dieu de l’électricité.

Avec White Denim, le plaisir se confond avec la décontraction. Les chansons sont ciselées mais tout tourne autour d’une nonchalance que l’on ne sait vrai ou pas. Le quatuor suit des pistes psychédéliques avec une désinvolture pleine d’imagination. On tombe rapidement sous le charme de leurs orchestrations libres.

Le disque est aéré pourtant le groupe est plutôt adepte des pétarades et d’un son heavy, effectivement proche des années 70 et tous les hurluberlus de cette époque. Le mélange donne un équilibre assez incroyable où les nuances se mêlent à l’efficacité. Il n’en faut pas plus pour faire de Performance, un des grands plaisirs de la rentrée!

Slang – 2018

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.