Art-scène, Danse

Nos désirs font désordre, Christophe Béranger, Jonathan Pranlas-Descours, Chaillot

Délicieusement libéré ! Une mise en scène physique proposée par Christophe Béranger et Jonathan Pranlas-Descours pour illustrer la souffrance et la libération des corps.

Nous suivons un groupe de onze danseurs à travers trois tableaux différents. Tout d’abord, les corps sont maintenus, contraints grâce à l’art du bondage. « Nous sommes attachés, nous créons des corps souffrants, nous ne libérons pas d’énergie, nous avons abandonné nos corps. » Les danseurs illustrent l’histoire de l’humanité en donnant à voir des scènes inspirées de l’Histoire de l’art et en même temps, on ressent une énergie primitive, « tribale ».

Puis peu à peu, leurs gestes se font plus sensuels grâce au pouvoir du monde végétal. Les danseurs portent des compositions florales qui donnent l’impression de véritables tableaux vivants. Il est temps de partir à la recherche de l’Autre.

Le spectacle se termine sous le signe de la beauté, du plaisir et de la délivrance. « Alors nos désirs c’est nous, notre désordre est le nouvel ordre. »

Nous ne pouvons que saluer la performance des danseurs, le rythme soutenu d’exécution et toute l’énergie des corps et du cœur. Le spectacle est également très plaisant visuellement. On y perçoit les influences mêlées des arts plastiques et de la danse.

« Libre d’agir, libres de toute restriction, libres à vie, nous sommes au centre même de la révolution du cœur. »

Nos désirs font désordre
Christophe Béranger
Jonathan Pranlas-Descours
Théâtre National de Chaillot
du 19 au 22 Janvier 2022

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.