Art-scène, Enfants, Jeune public

Les Odyssées, Laure Grandbesançon, Théâtre Libre

Les Odyssées sont un spectacle intelligent, drôle et beau, qui ne prend pas les enfants pour des nouilles.

En ce samedi après-midi, la salle du Théâtre Libre fourmille d’enfants tout excités à l’idée de rencontrer leur idole: la pétillante Laure Grandbesançon, l’autrice et l’interprète des Odyssées, le fameux et fantastique podcast de France Inter.

Si vous avez des enfants de sept à douze ans et que vous ne connaissez pas encore les Odyssées de France Inter, alors remerciez-moi car cette série d’émissions devrait occuper vos bambins pendant un bon moment ! Dans chacun des plus de quatre-vingt-dix épisodes, il s’agit de se plonger durant un quart d’heure, gros ou petit, dans la vie aventurière d’une grande figure historique. C’est totalement déjanté et bigrement intéressant. On pourrait qualifier cela d’aventurire !

Au théâtre, Charlotte Saliou met en scène quatre de ces récits : l’exploration de l’Amérique du Sud au XVIIIème siècle par Jeanne Barrot, une femme qui brave les interdits pour prendre la mer ; la découverte du tombeau de Toutankhamon par Howard Carter, un archéologue anglais et pugnace ; la vie romanesque de Jin, la grand-mère de Laure Granbesançon et, enfin, l’imprévu voyage dans l’inconnu de l’équipage de la fusée Apollo 11.

Je n’ai pas vraiment gouté la scène d’introduction survitaminée et bruyante, façon parodie de film d’espionnage. « Je n’aimais pas trop quand ils faisaient semblant de courir » (dixit Norma, 8 ans et demi). En revanche, j’ai beaucoup apprécié la scénographie et le décor que les deux comédiens (Laure Granbesançon et Baptiste Belaïd) font évoluer en un tournemain et qui les transporte en un instant d’un galion à une navette spatiale. « Le décor était impressionnant parce qu’il y avait plein de trappes » (dixit Norma, 8 ans et demi). Le spectacle vaut le détour rien que pour ça. Quelle beauté, c’est comme dans un rêve !

Bien sûr, il est difficile pour la pièce de se hisser au niveau de la création radiophonique. « J’ai bien aimé ce spectacle, même si je n’ai pas vraiment retrouvé l’esprit humoristique du podcast » (dixit Norma, 8 ans et demi). On a l’impression que la metteuse en scène a voulu rendre le spectacle accessibles aux plus petits ; et ça marche ! Les jeunes réagissent volontiers aux gags visuels et sont morts de rire.

Si vous êtes déjà fans du podcast, alors vous regretterez peut-être comme moi que Laure Grandbesançon joue les personnages plutôt que d’endosser le rôle de narratrice qui lui va si bien. Ses exclamations et ses jurons polis (« Pétard ! Mamma mia ! Mazette ! » nous ont manqué, à ma fille et à moi).

Si vous découvrez les Odyssées par le biais de ce spectacle, je parie que vous serez conquis sans réserve car l’ensemble ne manque pas de charme ni de qualités malgré quelques tout petits ajustements à faire, (je précise que j’ai assisté à la première, ce qui a son importance).

En tout état de cause, Les Odyssées sont un spectacle intelligent, drôle et beau, qui ne prend pas les enfants pour des nouilles. C’est génial de voir une salle remplie de gamins enthousiasmés par un spectacle bien vivant !


du 22 octobre 2022 au 1er janvier 2023
(samedi et dimanche à 14h, et tous les jours à 14h durant les vacances de Noël)
Spectacle-enquête à partir de 6 ans – durée prévue 1h
Avec Laure Grandbesançon et Baptiste Belaïd
Mise en scène : Charlotte Saliou
Scénographie : Cirque Le Roux
Théâtre Libre, Paris Xème

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.