Le Teckel

Le vrai libraire c’est bien celui qui vous amène là où il voulait, tout en vous apportant un plaisir de lecture par les choix qu’il vous propose. Ce fut le cas la semaine passée Place Antonin Poncet à la librairie Expérience BD à Lyon. Pour ceux qui ne connaitrait pas, le lieu est déjà magique tant le nombre de dédicaces réalisées sur les murs par les plus grands noms de la BD est important.

La librairie se lit, ce qui n’est pas rien…Et puis, même si souvent la musique est trop forte (ça doit être pour faire jeune…), elle est extrêmement bien achalandée ce qui n’est pas si fréquent.

Donc, me voilà entrant dans ce fameux temple du 9ème art la semaine passée. Comme à mon habitude, je hume l’ambiance, les nouveautés; tourne autour des albums, feuillette quelques pages de telle ou telle sortie, repose, reprends et finalement me décide pour les premiers titres repérés en arrivant qui ne sont jamais que des suites d’histoires déjà éprouvées.

M’approchant de la caisse le libraire me salue et approuve mes choix (déjà pas mal…Ouf!) et puis le voilà qu’il m’invite à revenir dans les rayons et sort un des albums qui j’avais saisi et aussi vite reposé trouvant le dessin marrant mais trop 70’s. Il me commente l’album en laissant suffisamment de suspens pour créer l’envie d’aller plus loin. Et je dois dire que le bougre a du flair, l’album est excellent!

C’est quoi cet album? Une sorte de thriller dans le milieu pharmaceutique, une sorte de bud movie des visiteurs médicaux…C’est plus clair comme ça? Je dois bien confesser que le dit libraire m’en avait raconté encore moins que ce que je viens de vous livrer et cela ne m’a pas empêcher de lui lacher mes 16€ pour ce “Teckel”, titre tout aussi improbable que la description proposée plus haut, j’en conviens…

L’album de Hervé Bourhis évoque le scandale du Médiator ou celui des prothèses PIP au travers de la tournée de 2 visiteurs médicaux en province. On est dans le secteur du “vieux cheval”, surnomé par ses paires “Le teckel’, il est accompagné d’un “jeune cavalier” qui vient faire ses premières armes sur le terrain. Leurs rapports sont terriblement mauvais tant ils sont différents, mais la cohabitation s’améliore tandis que le scandale de l’un de leur produit les poursuit tout au long de leurs visites.

Je ne vous en prescris pas plus, mais faites moi confiance, vous pouvez prendre la totale, l’album est plein de rebondissements et la toile de fond est bien décrite, c’est donc un excellent choix pour la rentrée!

Casterman 84 pages

Auteur: Perusat Herve

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.