Je voudrais être star – Roberdam – (La Famille Robert- 2011)

 Je voudrais être star

Amoureux de chanson française, venez découvrir Roberdam. « Je voudrais être star » est un album généreux, plein d’humour et touchant.

Tout d’abord leader du groupe Ravid’Vour’Voir, avec huit cents concerts et trois albums distribués (plus de dix mille disques écoulés),  il montera ensuite le collectif de rue Les Garçons-Trottoirs, où il chantera et jouera du banjo (deux cents concerts en France et un album autoproduit). Il poursuit ensuite son chemin avec un projet plus personnel sous le pseudo de Roberdam.

Dans ce premier album, il évoque aussi bien ses rêves d’enfants que ses relations amoureuses entre déclaration d’amour, refuge dans l’alcool et une vie d’artiste itinérant. Les rythmes sont variés et l’écoute de l’album passe sans aucun temps mort. Mieux, on prend un réel plaisir à réécouter les textes souvent envisagés dans un esprit festif et humoristique. Le regard sur la vie est souvent nostalgique mais toujours optimiste et rappelle parfois celui de Tom Poisson. Reste une volonté intérieure qui guide et renforce la foi d’un artiste traversé par les doutes de la vie et d’un métier difficile.

Avec un joli romantisme, Roberdam navigue à flot entre rupture et découverte devant des femmes qui lui paraissent souvent inaccessibles et une vie de couple source d’incompréhension. La solution semble être le jour le jour. On est touché dans Elle, elle, elle, un joli morceau entre amour et alcool.  Faudrait-il donc nous donne un aperçu des doutes de l’artiste et de l’écrivain seul, dans l‘angoisse de ne jamais être lu que par soi-même. Une existence qui ne prend sens que dans le regard de l’autre.

Dans le même temps, Roberdam nous amuse beaucoup, nous explique qu’enfant il jouait en concert devant ses Playmobils en rêvant d’être star, nous explique qu’ « à trois, c’est encore mieux, à quatre, c’est du sérieux, à cinq, ça devient dangereux, à six, je ne réponds plus de rien »…

Je voudrais être star est un bel album de printemps entre nostalgie et espérance. On rit tout en se tournant vers le passé. Un joli reflet sur la vie qu’il qualifie de compliquée mais sans désespoir aucun : « Je vois juillet sous la pluie, je vois l’automne qui s’ennuie, je vois le temps qui s’enfuit, mais je m’en fous… je suis heureux. » A suivre de près, sourire garanti.

PS : Et comme le monsieur a beaucoup de talent, Roberdam réalise en parallèle de l’album un film en plusieurs épisodes sur Dailymotion.Chaque vendredi est diffusé un nouvel épisode de ce polar musical réalisé par le photographe Cetrobo et qui ne devrait pas déplaire aux amateurs de Caro et Jeunet. Vous y apprendrez comment Roberdam, sommé d’écrire son album en dix jours, est devenu le serial killer de la chanson française. On vous le recommande :http://www.dailymotion.com/video/xhz7is_episode-1-7-je-voudrais-etre-star-roberdam-tu-as-10-jours_shortfilms


Bande Annonce – Je voudrais être star – Roberdam…par etrestar

 

Sébastien Mounié © Etat-critique.com – 09/05/2011

Auteur: Sébastien Mounié

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.