Décoder les cases

On reprend les chemins de l’école, des gréves, du boulot tout en douceur avec un petit EP qui fait du bien!

Allez, on vient de se taper le week end le plus pourri de l’année. La pluie. Les défunts. Le début des publicités pour Noel. Bref, on s’est bien ennuyé et l’automne nous a montré son visagle le plus tristoune.

Le moral doit remonter. On pourrait vous dire de vous faire une cure d’oranges pressées mais ce n’est pas vraiment notre style: on prèfère proposer des menus pour les oreilles!

Et c’est ainsi que l’on a sous la main l’EP d’un artiste venu d’Occitanie et qui a surtout une haute idée de l’écriture d’une chanson. Quelle joie de tomber sur ce genre de personnage qui n’a pas peur de bidouiller des mélodies avec tout ce qu’il y a sous la main.

Les textes sont sautillants: la voix vibre et affirme un sentiment de liberté. Multi instrumentiste, il monte un petit théâtre sonore. Avec son physique de troubadour, il y a effectivement dans le style de Mateo Langlois, une ambiance de spectacle de rue.

C’est la preuve d’une approche populaire de la musique. Ces cinq chansons sont solaires et font vraiment du bien. Vivement la suite: il nous fait oublier la pluie, la rentrée et les pubs pour les jouets. Un joli échappatoire

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.