A Golden State

Un folkeux britannique à Los Angeles! Un fan de Neil Young découvre la Californie et ses charmes doux. California dreamin’

Songwriter londonien, Luke Sital Singh s’enfuit vers la chaleureuse Californie. Là bas, il se prend pour Neil Young. On sait que Los Angeles et ses environs attirent tous les fous et les illuminés. Il y a des dangereux mais il y a aussi des doux dingues, des amoureux transis, des passionnés inspirés.

C’est le cas de ce sympathique chanteur, au timbre de voix qui rappelle le loner, Neil Young. Une belle comparaison qu’il soutient avec des ballades assez lancinantes mais jamais molles. Ou faciles.

Peut être est ce le flegme britannique qui fait la différence mais le jeune homme ne s’abandonne pas à la chanson mielleuse. Il reste un élégant chanteur, charmé par son nouvel environnement mais aussi un lucide artiste. A Golden State est un disque de rêveur qui a les pieds sur terre!

Il maitrise donc ses langoureuses cartes postales de la Californie. Ce n’est pas un truc d’énervé. A l’inverse, on apprécie la lenteur et la délicatesse. Comme les canaux de Venice, le calme est une vertu importante et célébré ici. Ce n’est plus un disque à ce niveau là, c’est un vrai état d’esprit!

Raygun – 2019

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.