Zootopie

Trop mignon! Trop mignon! Trop mignon… non plus sérieusement ces petites bébêtes sont super mignonnes!

Ces petits poils! Ces grandes oreilles: J’y ai même aperçu mon Edward! C’est vraiment un Disney qui se rapproche de Pixar. De plus en plus. De mieux en mieux. Oui, c’est désormais la même boite mais on arrivait encore à faire la différence.

Le lieu de convergence serait donc Zootropolis, ville de petites proies et de grands prédateurs. Tous vivaient en parfaite harmonie. Soyez les bienvenus dans un monde idéal: c’est super beau. Les décors sont bien travaillés et on a bel et bien l’impression de regarder un films avec de vrais comédiens!

Il y a une véritable intrigue digne des films d’action actuels. C’est même mieux: les personnages sont parfaitement décrits, entre autres les paresseux qu’on a pu tous découvrir dans la bande annonce. Mais sans spoiler, il y en a bien d’autres animaux qui nous caricaturent!

Ce Disney sort de l’ordinaire. C’est un grand Disney avec un satire du Monde d’aujourd’hui. Il aborde les thèmes pas si commerciaux et divertissants que sont la corruption ou la discrimination. Il faudrait plus de films comme celui-ci.

Où l’on substitue l’humain pour l’animal, le réalisme par l’animation. Pour une fois on peut dire que la leçon de morale façon Disney n’est pas niaise: chaque espèce est remise à sa place et ce n’est certainement pas le sergent Hopps qui dira le contraire.

AVIS AUX AMATEURS

Avec les voix d’Alexis Victor, Pascal Elbe, Marie Eugénie Maréchal et Claire Keim – Disney – 17 février 2016 – 1h48

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.