Sully

Ce n’est pas bien de dire ça mais j’ai de l’appréhension à l’égard des films de Clint Eastwood. Mi justicier du peuple, mi humaniste, Clint Eastwood réalise ces derniers temps des films mi larmoyants, mi longs et mi intéressants.

Bref, c’est souvent tiède avec lui. Je dois l’avouer: je suis allée un peu à reculons pour Sully mais grand bien m’a pris: on se demande si c’est Clint qui réalise ou Robert Zemeckis qui commande le film comme il l’avait fait avec l’excellent Flight.

Et puis il y a quand même Tom Hanks. Ca ne se rate pas ça! Toujours au sommet, il est l’un des grands acteurs de sa génération! Il vieillit bien et une fois n’est pas coutume, il court le Tom, presque autant que dans Forrest Gump (tiens tiens encore Robert Zemeckis). Mais ce ne sont pas pour les mêmes raisons. La comparaison est amusante autour d’un héros encore ordinaire et simple.

L’histoire est un biopic sur le capitaine Sullenberger, dit Sully, pilote expérimenté qui a réussi l’exploit de l’amerrissage de son avion de ligne le 15 janvier 2009 sur les rives de l’Hudson à New York. Un amerrissage et non un crash comme aime le rappeler le commandant aux services d’inspection d’une obscure commission comme on les aime aux Etats Unis.

Une chose est sûre: de voir cet avion comme si on était dedans donne une toute autre perspective de l’exploit. C’est impressionnant de comprendre l’impact de la carlinge sur l’eau et la mise en scène n’est pas pépére à ce moment là. On ressent la tension des passagers. C’est dire.

Mais le film tourne autour de l’après. Le commandant va devoir se justifier. Pourquoi dans l’eau plutôt que sur une vraie piste. Le film s’articule sur un procès équitable où tout le monde est écouté et entendu. Eastwood signe ici un excellent film avec juste ce qu’il faut.

Sans pathos et sans longueur, voilà ce qui change de son style habituel. C’est bien écrit avec des mots choisis. Voilà un film classe qui déroule le tapis rouge à ce héros de l’Amérique qui mérite plus qu’une médaille pour avoir sauvé tous les passagers et l’équipage alors que tous les éléments le poussaient à se crasher dans les profondeurs. Le film que devrait voir Donald Trump!

AVIS AUX AMATEURS

Avec Tom Hanks, Aaron Eckhart, Laura Linney et Anna Gunn – Warner Bros – 30 novembre 2016 – 1h30

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.