Willow

Les Eighties sont de retour pour que vous passiez de chouettes vacances. On vous conseille aujourd’hui la vision du film étrange d’heroic fantasy de Ron Howard et George Lucas!

L’histoire: Dans un autre temps, à une époque où Peter Jackson n’était qu’un barbu amateur de films gore et gras, à une époque où James Cameron n’avait pas encore bidouillé les effets spéciaux, eh bien cela paraissait juste impossible de mettre en scène un livre aussi énorme que Le Seigneur des Anneaux! Il fallait donc inventer une histoire qui puisse rentrer dans le cahier des charges d’une production des années 80. Donc un bébé princesse se retrouve dans les bras d’un nain courageux, nommé Willow. Il doit la protéger d’une vilaine sorcière. Il peut compter sur un mercenaire costaud, Madmartigan.

Le réalisateur: Ancienne star de la série Happy Days, Ron Howard est devenu un héros du box office américain dans les années 80. Et cela va continuer dans les décennies suivantes. Dans les années 80, la science fiction lui doit deux énormes succès: l’aquatique Splash qui révèle Tom Hanks et Cocoon qui permet une cure de jeunesse à d’anciennes gloires d’Hollwood. Hélas, Willow est un gros bide critique et rentre moyennement dans ses frais: tout ce qu’il faut pour être culte!

L’anecdote: Le tournage du film a eu lieu entre le Pays de Galles et la Nouvelle Zélande (qui sera le gros point fort des trilogies autour du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson) mais surtout Willow fut fait au pays de l’amour. Effectivement c’est sur ce tournage que le bellatre Val Kilmer tombe amoureux de Joanne Whalley et vont se marier rapidement. Le héros du film, Warwick Davis a lui aussi rencontré son épouse sur ce tournage. Ron Howard et George Lucas se retrouveront malgré eux pour Solo des années plus tard et le résultat au box office ne sera pas glorieux, une fois de plus.

Le casting: Val Kilmer est un sale type sur les tournages. On le dit difficile mais il était amoureux sur Willow donc il semble très heureux de courir partout avec des armures et des grosses épées. La révélation du film, c’est bel et bien Warwick Davis! Ewok dans le Retour du Jedi, le comédien jouera dans de nombreuses sagas fantastiques. On le verra dans l’horrifique Leprechaun, le familial Harry Potter ou le…euh familial Monde de Narnia. Warwick Davis a participé aux quatre dernières productions “Star Wars”. Plus qu’un acteur, c’est une mascotte!

Pourquoi on aime: justement Willow est un film mal aimé. Ecrit et produit par George Lucas, le film profite des dernières technologies qui vieillissent mal. Il offre à Ron Howard un grand spectacle héroïque qui ne va pas beaucoup l’inspirer. Les comédiens sont bons mais trop premier degré. La musique est folle mais pas à sa place. La photographie est un peu ratée. Les idées de mise en scène sont parfois hasardeuses. Le conte vire un peu à la série z couteuse. Les défauts sont désormais les qualités de ce film d’héroic fantasy qui vient compléter une longue liste de films d’heroic fantasy qui fonctionnait mal dans les années 80: Krull, Legend, Dark Crystal. C’est donc assez drole à revoir, suite aux chefs d’oeuvre de Jackson, qui a mis un peu plus de coeur dans ce genre de spectacle.

1988

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.