Art-scène, Théâtre

Whispers Biennale de la Marionnette

(c)-Mikha Wajnrych
(c)-Mikha Wajnrych

 

Spectacle troublant de bruitages et de marionnettes au cœur d’un riche programme de mai. Faites ce qu’il vous plait, laissez vous transporter !

Seule visible sur scène, Nicole Mossoux plonge dans une ambiance digne du film Shining. Par ses mouvements et son univers elle présente un spectacle inquiétant pour adultes. Même son tango reflète des lumières de manoir hanté. Elle actionne habilement son corps, telle une marionnette. On en viendrait presque à chercher les fils qui la guident.

Avec toute sorte d’objets, Patrick Bronté joue, lui, dans l’ombre. Il crée des bruits qui viennent d’on ne sait où. De peurs lointaines ou bien surnaturelles.

Leur spectacle commun Whispers instaure un climat mystérieux. Intrigué, on frissonne sur son fauteuil. Le corps traversé de sensations étranges, on se croirait au cœur d’une nuit de cauchemar.

Les tableaux qui se succèdent semblent fantasmagoriques.

Dans le cadre de la 8e Biennale internationale des arts de la marionnette, la Compagnie Mossoux Bonté explore les sons et le travail du corps avec étrangeté. De nombreux spectacles à découvrir jusqu’au 30 mai pour approcher les 1001 facettes d’un art captivant.

Du mardi 5 au jeudi 7 mai 2015
A la Maison des métallos

Le Mouffetard, théâtre des arts de la marionnette

 

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.