The joy of living

Elle chante bien une chanson qui s’appelle “spring is coming soon” mais son disque pourrait nous faire rentrer tranquillement dans l’automne!

Jackie Oates n’est pas à la pointe de la modernité. On ne peut pas dire qu’elle est hype. Anglaise typique, elle aime le piano, le calme et les airs folk. Elle a une voix qui vous emporte pour une promenade venteuse dans les campagnes mouillées de l’Angleterre.

Elle laboure les terres des traditions. Il y a tout pour se croire au fin fond des ancestrales chansons britanniques, avec tous les instruments et surtout la voix. Heureusement il y a une toute petite chose qui fait la différence: l’inspiration.

Jackie Oates transforme sa vie en titres certes tristes mais pas désespérés. En dehors de l’artistique, les derniers mois ne furent pas un long fleuve tranquille pour la chanteuse. Mais cette souffrance se transforme en toute simplicité sur des chansons, originales ou des reprises.

L’album est complexe, jouant entre les nuances, les aspirations, les émotions. Il n’y a pas de naïveté. La tradition n’est pas un échapattoire, un porte de sortie sur un quotidien plus ou moins sombre. Jackie Oates semble jongler, cherche l’équilibre, trouve l’harmonie.

Cela donne un disque boisé, reposant et réflexif. Après le beau soleil, les vacances, le stress de la rentrée, la violence du quotidien, le chant de Jackie Oates nous console des feuilles mortes qui commencent à se ramasser à la pelle…

ECC records – 2018

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.