Seven sisters

FILM D’ANTICIPATION QUI N’EST PAS SANS RAPPELER DANS LES GRANDES LIGNES, “TIME OUT” OU “BIENVENUE A GATTACA”, CE N’EST PAS UN FILM D’ANDREW NICCOL MAIS DE TOMMY WIRKOLA, A QUI L’ON DOIT DE BONS PETITS FILMS D’HORREUR COMME “DEAD SNOW” OU “HANSEL ET GRETEL”.

ET IL SE DEBROUILLE PLUTOT BIEN DANS LE GENRE FANTASTIQUE. DANS UN MONDE SURPEUPLÉ (EFFECTIVEMENT C’EST TRES OPPRESSANT VISUELLEMENT) OU LA POLITIQUE DE L’ENFANT UNIQUE REGNE D’UNE MAIN DE FER SOUS LE CONTROLE DE NICOLETTE CAYMAN, INTERPRETEE PAR GLENN CLOSE QUI EN DEHORS D’AVOIR PRIS UN SACRÉ COUP ME FAIT PENSER A KATE WINSLEY DANS DIVERGENTE.

AVEC UNE ESPECE DE FROIDEUR QUI CARACTERISE LES PATRONNES SADIQUECS APPAREMMENT ! NOOMI RAPACE JOUE LES ROLES DE LUNDI MARDI, MERCREDI, JEUDI, VENDREDI SAMEDI ET DIMANCHE. 7 ROLES DE CHOIX PUISQU’ELLES SONT BIEN DISSOCIABLES LES UNES DES AUTRES.

7 PERSONNALITÉS POUR UNE SEULE IDENTITÉ, L’OFFICIELLE PUISQUE C’EST LA POLITIQUE DU MOMENT, POUR UN FUTUR MEILLEUR BIEN EVIDEMENT. C’EST VRAIMENT BIEN FICHUE, TECHNIQUEMENT CA ENVOIE. ENTRE LES CASCADES DUPLIQUEES PAR 7 ET LES JOURS QUI SE RÉPÈTENT A VOIX HAUTES POUR ENTRETENIR L’IDENTITÉ PARFAITE.

IL Y A PLEIN DE BONS POINTS ET UNE TOUCHE D’HUMOUR ASSEZ HABILE QUI REND LES SCENES ASSEZ COCASSES. CA C’EST POUR LES 50 PREMIERES MINUTES DU FILM QUI SONT VRAIMENT INTRIGANTES ET INNOVANTES.

MAIS UNE FOIS LE PREMIER COUP DONNÉ SUR LA VERITABLE INTRIGUE, CA SE CASSE UN PEU LA FIGURE, ON RIT MAIS PAS QUAND IL FAUT, CA PERD EN CONSISTANCE ET EN INTENSITÉ.

ON A TELLEMENT ENVIE DE COMPRENDRE CETTE HISTOIRE QUE L’ON SE PERSUADE QUE LE DÉNOUEMENT SERA ENORME, MAIS LE GENIE QUE JE SUIS AVAIT TOUT DEVINÉ DES LE DEBUT DOMMAGE DONC !

MISE A PART CE POINT ETABLI ( QUE JE SUIS UN GENIE LOL). LE DEUXIEME ACTE EST BIEN CONVENU ET TÉLÉGUIDÉ, ALORS PEUT ETRE QUE LE PROJET EST TROP AMBITIEUX, PEUT ETRE AURAIT T IL DU SE LIMITER A 4 JUMELLES ET NOUS FAIRE GAGNER 30 MINUTES ….JE NE SAIS PAS…

MAIS IL Y A BEAUCOUP DE LONGUEURS ET QUELQUES SCENES INUTILES (CELLE DE CUL ENTRES AUTRE ET OUI) EN DEHORS DE NOOMI QUI EXCELLE, LES ROLES SECONDAIRES NE SONT PAS TERRIBLES TERRIBLES.

LE VÉRITABLE SUJET DU FILM, LA SURCONSOMMATION, LA SURPOPULATION, CE VERITABLE ENJEU POLITICO SCIENTIFIQUE A L’HEURE ACTUEL AUSSI EST BIEN EXPLOITÉ MAIS JE M’ATTENDAIS CLAIREMENT A BEAUCOUP PLUS ET MIEUX.

AVIS AUX AMATEURS

Avec Noomi Rapace, Willem Dafoe, Glenn Close et Marwan Kenzari – SND – 30 aout 2017 – 2h00

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

1 Comment

  1. C’est en effet typiquement un film dont l’intrigue et l’idée sont très excitant au départ et dont le traitement (notamment la 2ème partie) tombe malheureusement dans le convenu, le racoleur et le spectaculaire inutile. Une sorte de gros gâchis, en fait. Dommage.

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.