Sainte saucisse

Avec un tel titre et une pochette aussi belle, on ne peut que s’intéresser à Maud Octallinn.

Et sa passion pour la boucherie. Ses chansons ont de la suite dans les idées. Il y a donc une chanson sur l’aligot. Elle nous fait découvrir le stoemp saucisse. Elle passe chez le boucher ou encore, elle se voit bien comme une andouille.

C’est ce qu’on appelle un album concept. Ce dernier est pour le moins particulier. Et assez drôle. La charmante chanteuse a décidé de se marrer avec nous. Elle nous rappelle Philippe Katerine et ses passions presque dérisoires pour les petits riens de l’existence.

Comme ce dernier, les blagues cachent surtout un sens de la délicatesse assez incroyable. Les paroles sont déroutantes mais elles glissent sur des mélodies subtiles et les arrangements sont pas si légers qu’on le pense.

Elle fait le clown, mais elle fait surtout de la bonne musique. Elle joue en décalé. Elle se joue aussi des conventions en cherchant à rigoler avec l’auditeur. C’est presque de l’humour belge.

Elle observe les détails. Elle rit de tout. Elle bricole des potacheries qui cache un vrai talent d’auteur, avec des idées toujours accrocheuses. Allez, ce n’est jamais le moment, mais profitez bien de cette tranche de rires! Ca fait du bien!

Ratée production – 2019

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.