Us

APRÈS « GET OUT » QUI AVAIT MIS TOUT LE MONDE D’ACCORD, JORDAN PEEL REVIENT DONC AVEC « US ».

THRILLER HORRIFIQUE ASSEZ PERTURBANT SUR LE PAPIER, PAS TEMPS QUE CELA À L’ÉCRAN. EN EFFET, UNE FAMILLE SE VOIT CONFRONTER A LEUR DOUBLE À L’IDENTIQUE, TENTANT TOUT POUR PRENDRE LEUR PLACE, ALORS QU’ILS SONT CONFORTABLEMENT INSTALLÉS CHEZ EUX EN FAMILLE.

MAIS ALORS AU DELA DE CETTE BANDE ANNONCE, QU’EN EST T-IL DU FILM? EH BIEN C’EST PAS LE MIRACLE DU PREMIER, CA C’EST SÛR. LA SCÈNE D’INTRO MET POURTANT BIEN DANS L’AMBIANCE. D’AILLEURS LE T SHIRT « THRILLER » PORTÉ PAR LA GAMINE FAIT SOURIRE, SURTOUT EN CE MOMENT AVEC TOUT CE QU’IL SE PASSE POUR JACKSON.

BREF, LA TENSION RETOMBE UN PEU SUR LEURS INSTANTS DE VIE DE COUPLE ET DE FAMILLE. LES DIALOGUES NE SONT PAS TERRIBLES ET IL Y A BEAUCOUP DE VIDE. MAIS LES PETITS CLINS D’ŒIL ET INDICES SEMÉS ICI ET LÀ SONT TRÈS APPRECIABLES ET REMONTE D’UN CRAN LE RESTE ASSEZ FADE.

TOUT VA BIEN JUSQU’AU MOMENT DE LA PREMIÈRE CONFRONTATION OÙ TOUT DEVIENT TROP ÉVIDENT, VOIR ABSURDE. SURTOUT POUR LE PÈRE DE FAMILLE VRAIMENT TRÈS BÊTE VIS À VIS DE LA SITUATION.

D’AILLEURS SEULEMENT LES FEMMES DE CE FILM SONT CREDIBLES. L’ADOLESCENTE EST SUPER. JE NE PEUX EN DIRE AUTANT DE LEUR FILS ET DU MARI D’ELIZABETH MOSS. ET CE N’EST CERTAINEMENT PAS ANODIN.

C’EST BIEN DOMMAGE PARCE QUE L’AMBIANCE ÉTAIT LÀ, BIEN TENDUE PENDANT 45 MINUTES. Y’A DES SCÈNES BIEN GORE COMME ON AIME MAIS TRÈS REGARDABLES. ON AURAIT VOULU PRESERVER LE MYSTÈRE DE CES DOUBLES PLUS LONGTEMPS.

LE TEMPS QUE LA MÈRE RACONTE SON HISTOIRE. ON A D’AILLEURS BEAUCOUP DE MAL A CROIRE QUE SA FAMILLE NE SOIT PAS AU COURANT. DU COUP TOUT EST BALANCÉ EN 5 MINUTES: AVOIR TOUT EN MÊME TEMPS CA GACHE LE PLAISIR. CE N’EST PAS SUBTILEMENT AMENÉ COMME AVAIT PU L’ÊTRE « GET OUT ».

ON SENT VRAIMENT LA VOLONTÉ DU FILM A EN FAIRE QUELQUE CHOSE AUSSI RÉUSSI QUE « HÉRÉDITÉ » SANS LES AFFRES DE LA RELIGION (QUOIQUE!), MAIS ÇA PASSE À CÔTÉ TRÈS VITE.

LA BANDE SON EST STRESSANTE ET LES CHANSONS BIEN COOL MAIS ÇA NE SUFFIT PAS. ON A BIEN DES RÉPONSES QUANT À LEUR INTENTIONS. LE PROPOS DE LA DUALITÉ ET DE LA DISCRIMINATION EST INTÉRESSANT, MAIS ON N’EN SAURA PAS PLUS SUR LE POURQUOI MAINTENANT. LE FILM EST MAL MONTÉ, MÊME L’HUMOUR DU FILM PASSE MOINS. LE TOUT EST EN DENTS DE SCIE, OSCILLANT ENTRE LE FASCINANT ET LE GROTESQUE.

IL Y’A QUAND MÊME DES SITUATIONS HYPER IRRÉALISTES ET DES DIALOGUES BIEN CON. CA PEINE A TROUVER UN JUSTE MILIEU. CA NE PLAIRA PAS A TOUS, C’EST SÛR ET MOI COMME LE FILM, JE SUIS MITIGÉE. CA AURAIT PU ÊTRE VACHEMENT MIEUX QUE CA, Y’A DE SUPER BONNES IDÉES ET DES VISUELS TRÈS INTÉRESSANTS. JE PENSE VRAIMENT QUE LE PROBLÈME VIENT DU MONTAGE, SANS CELA CA PASSAIT NICKEL. J’EN ATTENDAIS VRAIMENT RIEN ET BAH VOILA ! EN TOUT CAS BEL HOMMAGE A « LA CASA DEL PAPEL » OUI BON MOI AUSSI JE PEUX AVOIR UN HUMOUR DE MERDE.

AVIS AUX AMATEURS

Avec Lupita Nyong’O, Winston Duke, Elizabeth Moss et tim Heidecker – Universal – 20 mars 2019 – 1h55

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.